Gastro-entérite: l'Ile-de-France et le Grand-Est sont les régions les plus touchées

Gastro-entérite: l'Ile-de-France et le Grand-Est sont les régions les plus touchées

Publié le :

Mercredi 19 Octobre 2016 - 18:30

Mise à jour :

Mercredi 19 Octobre 2016 - 18:40
L'épidémie de gastro est de retour et touche particulièrement l'Ile-de-France est le Grand-Est. Mais dans le détail, les données de l’Institut de recherche pour la valorisation des données de santé (IRSAN) et du réseau Sentinelles, dirigé par l'Inserm, diffèrent légèrement.
©Gile Michel/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'épidémie de gastro-entérite fait son retour en France avec trois mois d'avance, a alerté l’Institut de recherche pour la valorisation des données de santé (IRSAN) mardi 18. D'après l'organisation, le nombre de nouveaux cas a bondi de 15% en une seule semaine. Et certaines régions sont particulièrement touchées. La première victime est l'Ile-de-France, suivie de près par le Grand-Est. Les plus fortes progressions ont été enregistrées dans le Grand-Est (+31%), le Centre-Val-de-Loire (+33%) et les Pays-de-la-Loire (+35%). Il n’y a qu’en Corse que le nombre de malades recule, sans doute grâce à l'insularité. Dans le détail, les cinq villes les plus touchées sont Nancy, puis Paris, Brest, Nice et Rouen.

Les données du réseau Sentinelles, dirigé par l'Inserm, sont quelque peu différentes. Si lui-aussi parle d'une épidémie car "en France métropolitaine, la semaine dernière, le taux d’incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimé à 155 cas pour 100.000 habitants juste au-dessus du seuil épidémique de154 cas pour 100 000 habitants", "le niveau d’activité des gastroentérites en France métropolitaine reste modéré". D'après l'organisation, au niveau régional, les taux d'incidences les plus élevés ont été notés dans le Grand-Est (297 cas pour 100 000 habitants), en Ile-­de­-France (213) et dans Pays-de-la-Loire (211). "Selon le modèle de prévision reposant sur les données historiques, le niveau d’activité des diarrhées aiguës devrait rester stable ou augmenter légèrement dans les prochaines semaines", conclut Sentinelles.

Pour se prémunir de la gastro, une hygiène des mains irréprochable est conseillée. Ceux qui n’auraient pas échappé aux virus seraient également bien avisés de respecter ces recommandations. En effet, ce sont des mesures collectives de ce type qui permettent de limiter la propagation. Pour éviter la déshydratation liée aux vomissements et aux selles excessives, une hydratation régulière est recommandée aux malades.

 

Pour se prémunir de la gastro, une hygiène des mains irréprochable est conseillée.


Commentaires

-