Gilets jaunes: à quoi s'attendre pour l'acte 8 en régions et à Paris?

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 04 janvier 2019 - 16:09
Image
Des gilets jaunes manifestent place de la République à Lille, le 3 janvier 2019
Crédits
© Philippe HUGUEN / AFP
Les gilets jaunes se rassemblent à nouveau samedi pour l'acte 8 de la mobilisation.
© Philippe HUGUEN / AFP
Des rassemblements de gilets jaunes sont prévus samedi dans le cadre de l'acte 8 de la mobilisation. Partout en France, des manifestations sont prévues. Bien que le nombre de participants soit difficile à prévoir, le pays risque d'être encore bloqué samedi.

Les gilets jaunes vont à nouveau se rassembler samedi 5 partout en France. Ce sont les premières manifestations de l'année 2019, elles arrivent peu après les vœux d'Emmanuel Macron aux Français et l'arrestation d'Eric Drouet, un des leaders de la mobilisation.

C'est donc une journée test qui permettra d'évaluer si la détermination des manifestants est toujours aussi forte. Pour l'acte 7, samedi 29 décembre, "seulement" 12.000 gilets jaunes s'étaient rassemblés partout en France contre 287.000 lors de l'acte 1, le 17 novembre dernier.

Cette fois encore de nombreux rassemblements sont prévus partout en France.

A voir aussi: Acte 8 des Gilets jaunes: quelques 21.000 personnes souhaitent manifester à Paris

En régions, et en plus des fameux ronds-points régulièrement occupés par les manifestants, les villes seront très certainement paralysées par des rassemblements.

"La France en colère", groupe Facebook de gilets jaunes particulièrement actif sur les réseaux sociaux, a ainsi appelé à organiser des "rassemblements aux places symboliques" à Bordeaux, Nice, Toulouse, Besançon, Strasbourg ou encore Lyon.

A Toulouse d'ailleurs les autorités s'attendent à une forte mobilisation et par prévention, le match de Coupe de France qui devait opposer Toulouse à Nice a été reporté à dimanche.

Malgré le désir du ministre de l'Intérieur de voir tous les points de blocage "libérés", de nombreux ronds-points ou péages sont toujours occupés, bien que les manifestants soient vite délogés. Samedi, un bon nombre de ces lieux pourraient à nouveau être la cible des gilets jaunes.

Paris ne sera encore une fois pas épargnée. A nouveau, les Champs-Elysées seront un des lieux les plus importants de la contestation. "La France en colère", qui a publié jeudi 3 une lettre ouverte à l'attention d'Emmanuel Macron, a prévu un rassemblement face à l'Hôtel de ville.

La lettre de revendication y sera lue avant que le cortège ne se déplace jusqu'à l'Assemblée nationale en passant par l'île de la Cité et le musée d'Orsay.

Le nombre de manifestants est très difficile à estimer, comme à chaque journée de mobilisation. Samedi 5 sera en revanche un test pour le mouvement de contestation.

A lire aussi:

"Gilets jaunes": le mouvement "est devenu le fait d'agitateurs" voulant "renverser le gouvernement" (Griveaux)

Gilets jaunes: "La France en colère" adresse une lettre à Emmanuel Macron