Les enseignants également appelés à la grève jeudi 21: quelle prise en charge des élèves?

Peu d'inquiétude

Les enseignants également appelés à la grève jeudi 21: quelle prise en charge des élèves?

Publié le :

Mercredi 20 Septembre 2017 - 12:59

Mise à jour :

Mercredi 20 Septembre 2017 - 13:09
Moins médiatisée que celle des transports, la grève de jeudi 21 concerne également les enseignants, appelés par plusieurs syndicats à cesser le travail. Le ministère de l'Education assure cependant que les élèves pourront être pris en charge.
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La plupart des syndicats français appellent à un vaste mouvement de grève jeudi 21. Les inquiétudes peuvent être nombreuses notamment concernant les transports en commun pour aller et rentrer du travail, mais aussi pour déposer les enfants à l'école et s'assurer qu'ils soient pris en charge.

La CGT Educ'action, SNUipp (FSU) ou Sud Education appellent ainsi les enseignants à rejoindre la mobilisation jeudi. Toutefois, l'impact devrait être limité pour les parents.

Contacté par FranceSoir, le ministère de l'Education se refuse à donner des prévisions quant au suivi du mouvement, considérant qu'il ne s'agit pas d'une contestation spécifique à l'Education nationale. Il rappelle cependant qu'un service d'accueil minimal est toujours proposé en cas d'impossibilité d'assurer les cours. Ce ne devrait d'ailleurs être le cas que si la mobilisation est très importante, car en dessous de 20% de professeurs absents, les élèves peuvent être répartis dans les autres classes, précise-t-il.

Par ailleurs, le taux de syndicalisation chez les enseignants est d'environ 10% et l'appel à la grève n'a pas été unanime. L'Unsa, critique envers les ordonnances, a cependant annoncé ne pas participer aux actions du 21 septembre. Selon le ministère de l'Education, 3,29% des enseignants ont cessé le travail lors du dernier appel à la grève, jeudi 12.

Les opposants à la réforme du droit du travail maintiennent la pression, en se mobilisant à nouveau jeudi, à la veille de la présentation des ordonnances en conseil des ministres et deux jours avant la manifestation de La France Insoumise.

Le ministère de l'Education assure que les élèves seront pris en charge.

Commentaires

-