Grève jeudi 21: une filiale de la SNCF offre du covoiturage pour remplacer les trains annulés (photo)

Grève jeudi 21: une filiale de la SNCF offre du covoiturage pour remplacer les trains annulés (photo)

Publié le :

Mardi 19 Septembre 2017 - 12:51

Mise à jour :

Mardi 19 Septembre 2017 - 13:04
La grève de jeudi s'annonce particulièrement importante dans le domaine ferroviaire, même si le détail ne sera connu qu'en fin de journée ce mardi. Une filiale de la SNCF, anticipant les perturbations, propose du covoiturage gratuit pour les voyageurs qui n'auront pas de train disponible.
© MATTHIEU ALEXANDRE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

S'il fallait un indice pour se convaincre que les perturbations de la journée de grève de jeudi 21 risquent d'être majeures, ce serait celui-là: iDVROOM, la filiale de la SNCF spécialisée dans le covoiturage a adressé un email à plusieurs de ses utilisateurs leur indiquant que des covoiturages sont offerts ce jour-là.

"Vous allez rencontrer des difficultés à circuler le jeudi 21 septembre en raison de l'appel à la grève nationale" assure l'email d'iDVROOM. Qui propose ensuite un renvoi sur son site où les utilisateurs pourront rentrer leur trajet et découvrir la sélection de covoiturages qui leur sera proposée.

Encore faudra-t-il connaître avec précision le détail des perturbations. Contacté par FranceSoir, la SNCF a expliqué"qu'elle pourra commencer à communiquer sur le trafic de jeudi à partir de 17h"

Le mouvement de grève s'annonce important depuis que le syndicat Unsa-Ferroviaire a décidé de rejoindre le mouvement initié par la CGT et Sud-Rail qui comptent protester contre la signature le 22 septembre des ordonnances présentées le 31 août dernier.

La première journée de mobilisation contre la réforme du code du travail, qui s'était déroulée le 12 septembre, si elle avait été décevante dans la rue avait en tout cas été bien visible du côté des perturbations ferroviaires. De nombreuses lignes de TER avaient été impactées (mais généralement à un niveau modéré avec au minimum la moitié du trafic assuré) de même que le RER et le Transilien (le réseau régional en Ile-de-France). Par contre, le métro et les TGV avaient été épargnés. Le ralliement de l'Unsa-Ferroviaire risque d'accentuer le niveau des nuisances. Réponse en fin d'après-midi.

Les perturbations s'annoncent importantes même si le détail n'est pas encore connu.


Commentaires

-