Grève SNCF: journée sans cheminots mardi 12 juin (calendrier)

Grève SNCF: journée sans cheminots mardi 12 juin (calendrier)

Publié le :

Lundi 04 Juin 2018 - 16:06

Mise à jour :

Lundi 04 Juin 2018 - 16:13
Les grévistes de la SNCF vont organiser une nouvelle "journée sans cheminots" mardi 12 juin, sur le modèle de celle du 14 mai dernier. Sans doute l'une des dernières cartes à jouer pour peser dans la négociation.
© Eric FEFERBERG / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Ils veulent tenter une nouvelle fois un coup de force: selon une information Europe 1, les grévistes de la SNCF préparent une nouvelle "journée sans cheminots". Elle devrait se dérouler le mardi 12 juin.

L'appellation "sans cheminots" ne signifie bien sûr pas que l'ensemble des employés de la SNCF seront en grève, loin de là. Les syndicats espèrent surtout mobiliser suffisamment de grévistes sur une seule journée pour maximiser l'impact sur la circulation ferroviaire, sur une journée, pour rappeler au gouvernement inflexible leur pouvoir de mobilisation.

Une première "journée sans cheminots" s'était déjà déroulée le 14 mai dernier. Elle avait été un succès pour les grévistes qui avaient réussi à mobiliser 30% des salariés dans le mouvement, soit le double des plus "mauvaises" journées de mobilisation depuis le début de la grève perlée début avril. Ce taux permettait à la fois de perturber fortement le trafic ferroviaire, et envoyait le signal que des cadres pouvaient aussi rejoindre le mouvement, et pas seulement du personnel "roulant". Ce 14 mai n'avait pourtant pas changé profondément la donne du côté du gouvernement, qui reste inflexible sur les éléments centraux des réformes (fin du statut, ouverture à la concurrence…).

La date du 12 juin n'est pas anodine: le lendemain, la commission mixte paritaire (composée de députés et de sénateurs) se réunira pour définir une version définitive du texte qui sera de nouveau proposé au vote.

La date pourrait être stratégique car représentant la dernière occasion pour les syndicats réformateurs (Unsa et CFDT, enclines à se retirer du mouvement) d'obtenir un accord favorable avant la fin de la période de grève perlée annoncée au 28 juin, et dont elles ne devraient pas demander la reconduction.

Cette journée sans cheminots pourrait être la dernière carte à jouer pour les syndicats.


Commentaires

-