Grèves - Trains, aéroports, écoles, hôpitaux, métros: vers une paralysie générale?

Grèves - Trains, aéroports, écoles, hôpitaux, métros: vers une paralysie générale?

Publié le :

Mercredi 21 Mars 2018 - 11:54

Mise à jour :

Mercredi 21 Mars 2018 - 12:07
© Bertrand LANGLOIS / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les syndicats de nombreuses professions ont appelé à la grève pour jeudi dans la lignée de la SNCF. Ce qui devrait se traduire par des perturbations dans les transports mais aussi potentiellement dans l'éducation ou la santé et plus généralement les services publics.

Les syndicats de la SNCF ont lancé un préavis de grève qui débute ce jeudi 22 mars et devrait largement impacter les usagers. Mais les cheminots sont loin d'être les seuls à se mobiliser ce jour. De nombreuses professions liées aux transports et à la fonction publique ont également annoncé faire grève, ce qui augure des paralysie dans de nombreux secteurs.

Sur la contestation des cheminots se sont en effet greffées celles de nombreuses autres professions concernées par les réformes du gouvernement.

Dans les transports, la grève touche donc la SNCF (contre la réforme de l'établissement public et le statut des cheminots), mais aussi la RATP (notamment en solidarité avec les cheminots), ainsi que les contrôleurs aériens pour plus d'effectifs.

Lire aussi: Grève à la SNCF et "désorganisation" - Pepy demande des explications à la CGT

Résultats: il ne faudra compter que sur 40% des TGV, 25% des Intercités et 50% des TER, tandis que 30% des trains d'Ile-de-France seront assurés. En revanche, La RATP anticipe un trafic "quasi normal" dans le métro, les bus et les trams. Plusieurs stations risquent toutefois d'être fermées en raison des manifestations. Enfin, 30% des vols devraient être annulés à Roissy, Orly et Beauvais.

Mais la grève touche aussi d'autres professions. Les fonctionnaires dans leur ensemble sont appelés à la grève. Les infirmiers et médecins hospitaliers devraient notamment se mobiliser, mais ne peuvent cesser le travail dans les faits. Le niveau de mobilisation des enseignants restait ce mercredi 21 en question. Le ministre Jean-Michel Blanquer a dit s'attendre à des "grèves limitées" dans les écoles.

Les syndicats lycéens et étudiants (Unef), qui protestent contre les réformes du bac et de l'université, ont rejoint l'appel à mobilisation. Des crèches seront également fermées jeudi.

Ce mercredi 21, de nombreux avocats avaient également décidé de participer à une journée "justice morte" pour protester contre une réforme de la justice selon eux "dicté par une vision purement gestionnaire au mépris des droits fondamentaux" et de ceux de la défense.

De nombreuses professions sont appelées à la grève jeudi 22 mars.


Commentaires

-