Hygiène: les canards en plastique des baignoires seraient pleins de bactéries

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 27 mars 2018 - 17:55
Image
Des canards en plastique.
Crédits
©Capture d'écran YouTube
Les canards en plastique des baignoires pourraient être dangereux.
©Capture d'écran YouTube
Selon une étude menée par des chercheurs suisses et américains, relayée ce mardi par le Conseil général suisse, les petits canards en plastique et autres jouets similaires seraient de véritables nids à bactéries. Au total, il y aurait de 5 à 75 millions de cellules par centimètre carré de plastique.

Ils sont nombreux à jouer avec lorsqu'ils prennent leur bain mais ne se doutent probablement pas de ce qu'ils contiennent. Selon une étude menée par des chercheurs suisses et américains, dont les résultats ont été publiés ce mardi 27 par le Conseil général suisse, les petits canards en plastique et autres jouets similaires seraient de véritables nids à bactéries dès lors qu'ils seraient plongés dans de l'eau de bain.

Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques ont placé pendant 11 semaines des canards neufs dans de l'eau propre et un autre groupe de palmipèdes en plastique dans de "l'eau de bain usagée contenant des restes de savon, de la saleté, de la sueur et des bactéries accompagnatrices du corps humain". A la fin de l'expérience, les canards ont tous été coupés en deux afin de voir ce qu'ils renfermaient. Et les résultats ont de quoi en dégoûter plus d'un.

Au total, il y aurait de 5 à 75 millions de cellules par centimètre carré de plastique. Concrètement, les canards qui se trouvaient dans de l'eau de bain sale étaient porteurs de champignons, et 80% de tous les canards examinés avaient développé des germes potentiellement pathogènes, notamment des légionelles (qui peuvent être à l'origine d'une infection respiratoire appelée légionellose) et des bactéries très résistantes. Certains ont d'ailleurs pu se rendre compte de leur toxicité en appuyant sur leur ventre pour faire gicler de l'eau. Car bien souvent, c'est un liquide marron qui en ressort. 

Lire aussi - UE: le "hand spinner", star des jouets en 2017... et des produits dangereux

A noter que le caoutchouc de ces jouets est souvent composé de polymères de mauvaise qualité qui libère de grandes quantités de carbone organique dont les microbes sont friands. Cela leur permet de proliférer.

Faut-il donc renoncer à avoir ces canards en plastique dans notre bain? Certains ont suggéré de nettoyer le jouet en profondeur après chaque utilisation ou bien de boucher les trous des canards afin d'empêcher les giclées. Les auteurs ont en revanche laissé entendre qu'il fallait durcir la réglementation sur les polymères utilisés dans la fabrication de ces canards. Pour le chercheur Frederik Hammes, il suffirait d'ajouter l'émission de carbone organique dans les critères d'évaluation.

À LIRE AUSSI

Image
Les "hand spinners", petites toupies colorées, ont connu un succès fulgurant auprès des enfants
UE: le "hand spinner", star des jouets en 2017... et des produits dangereux
Les jouets sont à nouveau arrivés en tête en 2017 des produits dangereux signalés dans l'UE, où les autorités ont notamment été confrontées à des effets secondaires du...
12 mars 2018 - 15:40
Lifestyle
Image
Figurines Playmobil au Salon de Nuremberg le 31 janvier 2018
Les jouets allemands: la tradition avec une touche de cinéma
Face à des enfants toujours plus "high tech", happés par la révolution numérique, quelques grands noms allemands du jouet parient sur leurs classiques. En les dopant a...
04 février 2018 - 12:38
Image
La Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a épinglé un fabricant chinois de d
Quels sont les jouets connectés épinglés par la CNIL pour "atteinte grave à la vie privée des enfants"?
La Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) a épinglé ce lundi un fabriquant de jouets connectés pour enfants. L'administration accuse Genesis Ind...
04 décembre 2017 - 15:54
Lifestyle

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.