"Hyperstress" au travail: 24% des salariés concernés par ce phénomène

Leur santé en danger

"Hyperstress" au travail: 24% des salariés concernés par ce phénomène

Publié le :

Lundi 27 Novembre 2017 - 11:47

Mise à jour :

Lundi 27 Novembre 2017 - 12:03
Au total, 24% des salariés français seraient dans un état d'hyperstress, selon une étude réalisée par le cabinet Stimulus. Le travail en lui-même, le traitement d’informations "complexes et nombreuses" et le manque de temps seraient les principales causes de ce phénomène.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La situation est alarmante. Selon une étude réalisée par le cabinet Stimulus, dont les résultats ont été dévoilés ce lundi 27 par France info, 24% des salariés français seraient dans un état d'hyperstress, un phénomène inquiétant qui pourrait mettre leur santé en danger.

Le travail en lui-même, le traitement d’informations "complexes et nombreuses" et le manque de temps seraient les principales causes de ce stress à en croire les conclusions de cette enquête réalisée auprès de 30.000 salariés. Mais d'autres facteurs pourraient également expliquer ce phénomène comme le manque d'autonomie, le fait d'être en contact avec des gens impolis ou encore d'avoir des personnes au travail qui prennent plaisir à faire souffrir. Des situations qui concerneraient 15 à 20% des salariés.

L'étude révèle également que les femmes (28%) seraient plus concernées que les hommes (20%) mais que les catégories cadres et non-cadres, en revanche, seraient à égalité vis-à-vis de cet état de stress. Quant aux quadragénaires et quinquagénaires, ils seraient plus stressés que les jeunes (les moins de 30 ans). C'est d'ailleurs dans cette tranche d'âge que l'on retrouve les cas les plus fréquents de burn-out ou de suicides au travail.

De plus, tous les secteurs d'activités ne sont pas égaux face à ce phénomène. Ainsi, les domaines de "la santé humaine et des actions sociales", des "arts, spectacles et activités récréatives", des "services" et des "activités financières et d’assurance" souffriraient d'avantage du stress contrairement aux secteurs des transports, du commerce et de l'industrie manufacturière. Et sans grande surprise, ces problèmes psychologiques ne seraient pas sans risque pour la santé: pas moins de 52% des salariés français présenteraient un niveau élevé d'anxiété, 16% auraient "probablement un trouble anxieux", 29% un niveau dépressif élevé et 6% probablement une dépression.

Voir plus loin: Epuisement professionnel: êtes-vous en burn-out?

"Les résultats ne peuvent prétendre fournir une image parfaite du stress au travail dans notre pays, par la taille de l’échantillon sur lequel il repose et par la variété des secteurs d’activité qu’il explore", ont expliqué les auteurs de l'étude précisant toutefois qu'ils "donnent des indications solides sur l’une des problématiques les plus importantes auxquelles est confronté aujourd’hui le monde du travail".

Près d'un quart des salariés français seraient dans un "état d'hyperstress", selon une nouvelle étude.

Commentaires

-