Idées noires: comment y faire face?

Idées noires: comment y faire face?

Publié le :

Vendredi 26 Janvier 2018 - 14:39

Mise à jour :

Vendredi 26 Janvier 2018 - 15:52
Les périodes dépressives, lors desquelles l'estime de soi chute à zéro, s'accompagnent bien souvent d'idées noires et peuvent conduire, dans certains cas, à la tentative de suicide. Pour "France-Soir", le psychanalyste Rodolphe Oppenheimer livre ses conseils pour combattre, et vaincre, ces épisodes.
©Flickr/ @Ninian Reid
PARTAGER :

Rodolphe Oppenheimer, édité par la rédaction

-A +A

Il y a des moments dans la vie où certains éléments ne fonctionnent plus. Il ne s'agit pas d'un drame mais bien souvent d'une accumulation de petites choses qui coincent, qui bloquent. C’est précisément à cette période que le regard que nous portons sur nous-même commence à se dégrader brutalement, quel que soit l’âge ou la profession.

Tout au long de la vie, certaines situations peuvent vous déstabiliser et vous fragiliser: par exemple, un enfant, interrogé en classe, qui rougi de n’avoir aucune réponse à donner à la maîtresse devant tous ses camarades qui explosent de rire, un adolescent confronté à l’humour d’un professeur sur la médiocrité de son devoir ou alors un employé, un cadre, qui n’a pas une bonne évaluation professionnelle de la part son supérieur.

Ces traumatismes peuvent donner l’impression que rien ne va plus et que rien n’ira plus, cela peut être la goutte d’eau qui fera déborder le vase. Lorsque les idées noires commencent à affluer, à vous envahir, à vous miner, elles se mettent à vous ronger et s’ensuivent des insomnies alors que le sommeil est un élément fondateur de la vie et du bien-être. Se sentir fatigué et "nul" provoque de l’irritabilité, un sentiment de peur et d’insécurité envahit même certains.

Lire aussi - Solitude: comment se faire des amis? Les clefs

Oscar*, 28 ans, m'a confié en consultation qu'il avait des pensées noires la nuit, qu’il était obsédé par ce qui allait lui arriver le lendemain ou dans les jours qui suivaient. Il m'a dit être constamment dans l’anticipation de drames et pensait que rien ne fonctionnerait jamais plus. Il n'avait plus le courage d’affronter la moindre situation anxiogène dans ce monde où tout était inquiétude pour lui.

Il s’agit de s’inscrire dans le présent, de se répéter sans cesse qu’il est inutile de s’apitoyer sur son sort car l’avenir commence immédiatement et que le passé est par essence déjà passé. Il faut faire le vide, respirer à fond. N’hésitez pas à vous poser des questions, de les écrire et d'y répondre. "Pourquoi ai-je agi comme cela lors de ma dernière dispute de couple?"; "que ferais-je si je dois à nouveau être confronté à une difficulté matrimoniale?". Souvenez-vous d’un jour où vous avez parfaitement su gérer une querelle, décrivez et écrivez en noir sur blanc le déroulement, ce qui s’est passé et quels ont été les mécanismes qui vous ont permis de régler ce problème.

Lire aussi - Epuisement professionnel: êtes-vous en burn-out?

Généralisez l’exercice sur toutes vos réussites: cela vous requinquera, vous comprendrez que vous êtes certainement apte à régler vos problèmes. Commencez par vous estimer face aux autres et croyez-en vous-même. Cessez de laisser vos idées noires dominer vos pensées positives. Regardez les choses agréables du jour. Ne laissez personne vous faire peur ni même essayer de vous faire peur. Optez pour une mutation portée sur votre personne et établissez des objectifs à atteindre. Vous arriverez, pas à pas, à vous débarrasser de vos idées noires et dans le même temps à stimuler votre confiance en vous.

Notez tout sur un carnet. Ce bloc note permettra l’exercice suivant: inscrivez-y six à dix qualités que vous vous trouviez dans les moments où vous vous sentiez au top. Prenez quatre de ces qualités et réalisez que vous les avez toujours en vous. Elles sont toujours présentes alors faites les resurgir. Le simple fait d’accepter de vous remémorer ces moments où vous les ressentiez permettra à votre cerveau de s’y reconnecter automatiquement.

D'autres activités de la vie de tous les jours permettent également d'avancer et d'abandonner ses idées noires au fur et à mesure.

>Allumer votre MP3, chantez à tue-tête pour extérioriser les pensées négatives et vous oxygéner de pensées positives et heureuses

>Prenez un ouvrage et évadez-vous vers d’autres horizons

>Fréquentez des personnes fiables et gaies

>Prenez le grand air, évadez-vous à la campagne, promenez-vous au parc

>Pratiquer le tai-chi

>Ecrivez votre biographie rien que pour vous-même

>Rencontrez de nouvelles personnes

>Pratiquez le Mindfulness (un état de conscience où l'on porte son attention sur le moment présent)

Mettez cette liste sur votre smartphone afin d’appliquer ces suggestions au plus tôt. Petit à petit, vous verrez votre esprit s’ouvrir et votre estime de vous revenir à son meilleur niveau. Rendez-vous la vie lumineuse et douce!

Cet article a été rédigé par Rodolphe Oppenheimer, psychanalyste (http://www.psy-92.fr/). Son dernier ouvrage, Peurs, angoisses, phobies, par ici la sortie! (Ed. Marie B) est disponible en librairie depuis le 15 novembre.

Pour chasser les idées noires, le psychanalyste Rodolphe Oppenheimer recommande dans un premier temps de faire le vide et de laisser le passé derrière soi.


Commentaires

-