Asnières-Gennevilliers: le trafic temporairement interrompu sur la ligne 13 du métro à cause d'un barbecue

Asnières-Gennevilliers: le trafic temporairement interrompu sur la ligne 13 du métro à cause d'un barbecue

Publié le :

Mercredi 08 Novembre 2017 - 10:08

Mise à jour :

Mercredi 08 Novembre 2017 - 10:09
©Capture d'écran Google Street View
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Mardi matin, le trafic a été temporairement interrompu sur la ligne 13 du métro, à la station des Courtilles, à la frontière d'Asnières et Gennevilliers, à cause d'un dégagement de fumée qui a inquiété les agents de la RATP. C'était en réalité des ouvriers, d'un chantier voisin, qui avaient fait un barbecue.

Plus de peur que mal. Mardi 7 au matin, vers 11h, les agents de la RATP travaillant sur la station des Courtilles, sur le métro ligne 13 à la frontière entre Asnières et Gennevilliers, ont donné l'alerte après avoir constaté un dégagement de fumée au niveau d'une de leurs rames.

Selon Le Parisien, qui raconte les faits, tous les employés et tous les passagers ont été évacués. Ceux qui se trouvaient à bord de la rame en question comme ceux sur le quai. La RATP a prétexté (comme souvent dans ces cas-là) un "incident technique".

Mais au final, ce n'était pas grand-chose. Les pompiers ont été appelés sur place et ont rapidement constaté que le dégagement de fumée n'était pas lié à un début d'incendie mais à un simple barbecue. En effet, des ouvriers d'un chantier voisin avaient allumé un petit barbecue à côté du Mc Donald des Courtilles pour leur déjeuner. La fumée aurait ensuite traversé une bouche d'aération du tunnel du métro puis pénétré dans la rame qui a été bloquée à quai.

La station des Courtilles a été fermée au public le temps de l'intervention des pompiers. Tout comme la suivante, les Agnettes. Et le trafic a été interrompu dans les deux sens pendant 1h30 entre La Fourche et Les Courtilles.

A noter que cet incident a aussi eu des répercussions sur la circulation des voitures, qui s'est retrouvée ralentie à cause de l'accès à l'autoroute A86 qui était fermé au niveau de Gennevilliers. La situation est toutefois rapidement rentrée dans l'ordre.

Les stations des Courtilles et des Agnettes ont été fermées au public et le trafic interrompu pendant 1h30 mardi en fin de matinée.

Commentaires

-