Infos utiles et fessée: le "livret des parents" est arrivé (DOCUMENT)

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 12 avril 2016 - 12:40
Image
Une mère et ses deux enfants.
Crédits
©Gile Michel/Sipa
L'objectif de ce livret est de "déculpabiliser les parents et (d')insiste(r) sur la parentalité", selon la ministre Laurence Rossignol.
©Gile Michel/Sipa
Un livret destiné à répondre aux questions et inquiétudes des futurs parents est envoyé à tous les couples attendant un enfant depuis lundi. Un document de 16 pages regorgeant de conseils et autres contacts utiles édité par le ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes.

Que faire, comment et quand? Grand moment de bonheur dans une vie, l'attente de son premier enfant fait aussi et surtout naître de nombreuses questions pour les futurs parents. C'est pour y répondre et leur apporter des "ressources sur lesquelles s'appuyer" que le ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes envoie depuis lundi 11 à tous les couples un Livret des parents  entre les quatrième et cinquième mois de grossesse.

"Il n’y a pas de méthode toute faite pour devenir parent, pas de règle toute faite qu’il suffirait d’appliquer, mais il existe des ressources sur lesquelles s’appuyer", entame ainsi ce livret de 16 pages destiné à rassurer les futurs parents. L'objectif, est de "déculpabiliser les parents et (d')insiste(r) sur la parentalité", a précisé Laurence Rossignol lors de la présentation à la presse du livret, début avril. Et la ministre avait également précisé au passage que le document s'adressait bien "aussi aux mères qui vivent seules leur grossesse".

Des numéros et adresses utiles, beaucoup d'information et de pédagogie: le livret se veut plutôt consensuel, sorte de recueil compulsant les conseils précieux que peuvent prodiguer parents et grands-parents à leurs enfants qui attendant un bébé. Mais un point a soulevé un début de polémique.

Le paragraphe intitulé "Et les recours aux punitions corporelles?" a ainsi été diversement accueilli. Salué par les opposants à la fessée (ou la gifle), il a été fraîchement accueilli par d'autres. Un sujet sur lequel le gouvernement s'est refusé à légiférer, notamment après que la France ait été condamnée par le Conseil de l'Europe en mars 2015, mais qu'il tente de faire passer par une espèce de "soft power". Il s'agit ainsi de sensibiliser, plus que de sanctionner ou pointer du doigt, les futurs parents.

(Lire ci-dessous la version dématérialisée du Livret des parents)

 

À LIRE AUSSI

Image
La médecine française progresse dans le domaine des complications liées à la grossesse.
Un "livret des parents" pour bien préparer l'arrivée du premier enfant
A l'initiative du gouvernement, un "livret des parents" sera envoyé à partir du 11 avril prochain aux personnes attendant leur premier enfant. L'objectif: apporter aux...
06 avril 2016 - 14:14
Lifestyle
Image
La fessée est un châtiment corporel infligé aux enfants en France.
Fessée: 70% des Français y tiennent
Selon un sondage Ifop pour "Le Figaro" publié vendredi 13, seuls 30% des Français se disent favorables à une loi prohibant les châtiments corporels, comme la gifle et ...
14 mars 2015 - 10:55
Lifestyle
Image
La fessée est un châtiment corporel infligé aux enfants en France.
Fessée: la France condamnée pour ne pas l'avoir interdite
La France va être épinglée par l'Europe pour ne pas s'être dotée d'une législation interdisant suffisamment clairement les châtiments corporels infligés aux enfants. U...
02 mars 2015 - 20:34
Politique
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don