La France "championne d'Europe des abandons" selon 30 Millions d'amis (vidéo)

La France "championne d'Europe des abandons" selon 30 Millions d'amis (vidéo)

Publié le :

Mardi 18 Juin 2019 - 17:20

Mise à jour :

Mardi 18 Juin 2019 - 17:25
© JOEL SAGET / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Dans sa nouvelle campagne contre l'abandon des animaux à l'approche des vacances d'été, la Fondation 30 Millions d'amis a dénoncé la France et ses 100.000 animaux abandonnés chaque année. Cela en fait le pays champion d'Europe en la matière.

Si la France pourrait bien être championne du monde de football féminin au mois de juillet, elle pourrait aussi être celle d'Europe en terme… d'abandon d'animal de compagnie.

C'est ce que dénonce la Fondation 30 Millions d'amis dans sa nouvelle campagne dévoilée lundi 17 sur les réseaux sociaux.

Chaque année pas moins de 100.000 animaux sont abandonnés dans l'Hexagone faisant de la France le premier pays d'Europe en la matière.

A voir aussi: Pyrénées: l'ourson capturé s'est échappé de son enclos dans le Tarn

La vidéo montre des maîtres et maîtresses de chatons, de chiens ou même de lapins entonner la célèbre chanson We Are The Champions de Queen alors qu'ils abandonnent tour à tour leur compagnon.

"C'est le palmarès de la honte. C'est une campagne électrochoc! Ça fait 30 ans que l'on redit les mêmes choses chaque été. Il faut taper du poing sur la table et dire ça suffit", a réagi la présidente de l'organisation, Reha Hutin.

Et comme chaque année, la campagne de sensibilisation arrive à un moment très particulier: juste avant les vacances scolaires d'été.

Les départs en vacances estivales sont en effet synonymes de milliers d'abandons chaque année. "C'est abominable de se dire que pour passer des vacances, il faut se débarrasser des animaux!".

A lire aussi:

Une chienne en bonne santé euthanasiée pour être enterrée avec sa maîtresse

Dans sa nouvelle campagne 30 Millions d'amis dénonce le nombre important d'abandon d'animaux domestiques en France, championne d'Europe en la matière.


Commentaires

-