La gastro-entérite est de retour avec trois mois d'avance

La gastro-entérite est de retour avec trois mois d'avance

Publié le :

Mardi 18 Octobre 2016 - 15:12

Mise à jour :

Mardi 18 Octobre 2016 - 15:25
©Martin Lee / Rex Featur/REX/SIPA
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La gastro-entérite a déjà frappé fort et pourtant ce n'est pas sa saison: l'épidémie est en avance de trois mois. Le Nord de la France et le Sud-Ouest en ont fait les frais, selon les données fournies par SOS Médecins ce mardi.

Le virus de la gastro-entérite n'a pas attendu janvier pour atteindre son pic habituel. L'épidémie s'est propagée rapidement en France notamment dans le Nord et le Sud-Ouest. Un premier pic a été observé, 222.732 personnes ont été touchées entre le 7 et 13 octobre selon les données de l'Irsan (Institut de Recherche pour la valorisation des données de santé), qui s'est appuyé sur les chiffres fournis par SOS Médecins.

"Cette incidence de gastro-entérite est anormalement élevée pour cette période de l'année", a annoncé l'Irsan. En effet, 353 cas pour 100.000 habitants ont été recensés au niveau national lundi 17, le seuil épidémique étant fixé à 249 cas pour 100.000 habitants à la mi-octobre.

L'institut avait déjà observé un taux anormal dès la fin du mois d'août, l'épidémie dépassait de 20% les moyennes saisonnières. L'anomalie a continué jusqu'en octobre: "nous sommes face à une forme d'épidémie qui arrive avec près de trois mois d'avance sur la période habituelle dont le pic se situe généralement en janvier", a expliqué l'Irsan.

Les régions les plus touchées pour la semaine du 7 au 13 octobre étaient l'Ile-de-France, suivie de la région Grand Est et celle du Provence-Alpes-Côte-d'Azur. L'épidémie devrait continuer de s'étendre au fil des jours prochains.

Pour passer au travers de l'épidémie, l'accent doit être mis sur l'hygiène avec des gestes simples comme se laver les mains plusieurs fois par jour, avant de manger ou après avoir pris les transports en commun notamment. Il est recommandé de bien se couvrir et d'avoir une bonne hydratation. Pour ceux qui ont été atteints, pas de panique, la gastro-entérite reste bénigne dans la majorité des cas et a une durée de 2 à 3 jours.

 

Près de 353 cas pour 100.000 habitants ont été recensés au niveau national lundi 17


Commentaires

-