La vignette Crit'Air obligatoire dans de nouvelles villes en 2018 mais moins chère

Circulation alternée

La vignette Crit'Air obligatoire dans de nouvelles villes en 2018 mais moins chère

Publié le :

Mardi 20 Février 2018 - 18:18

Mise à jour :

Mardi 20 Février 2018 - 18:27
Plusieurs villes et préfectures prévoient en 2018 de mettre en place la circulation alternée en cas de pic de pollution. Les automobilistes devront donc acquérir une vignette Crit'Air pour être sûr de pouvoir rouler.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Il est de plus en plus urgent pour de nombreux automobilistes de se procurer leur vignette Crit'Air, et cela même s'ils ne comptent pas rouler à Paris. Le macaron indique le niveau d'émission de polluants d'un véhicule et donc l'autorise ou non à rouler en cas de pic de pollution ou dans certaines zones.

En effet, ce système qui exclue les véhicules les plus polluants tend à se généraliser. Ainsi, plusieurs préfectures ou collectivités locales ont annoncé imiter Paris, Lyon, Grenoble, Lille ou Toulouse.

La préfecture d'Ille-et-Vilaine et Rennes Métropole ont ainsi annoncé que les automobilistes du département devront se la procurer d'ici octobre 2018. A partir de cette date, la circulation différenciée pourra être mise en place en cas de pic de pollution. Les véhicules immatriculés avant le 1er janvier 1997 ne pourront plus circuler à Rennes intra-rocade au bout de quatre jours consécutifs de pic de pollution. Au bout de six jours, les véhicules de catégorie 4 et 5 (diesel antérieurs à 2006 et essence antérieurs à 1997) seront concernés.

Lire aussi: Vignette Crit'Air - quelles sanctions en cas d'infraction?

La préfecture de la Drôme a également fait savoir qu'elle comptait désormais recourir à ce système en cas de pollution aux particules fines.

Depuis août 2015, les préfectures peuvent en effet déclencher la circulation différenciée, jugée plus équitable que la circulation alternée basée sur les plaques paires ou impaires. Les collectivités locales peuvent également créer des zones à circulation restreinte, où certains véhicules sont interdits même hors pic de pollution. C'est par exemple le cas à Paris intra-périphérique depuis juillet 2017 pour les véhicules légers et utilitaires légers portant la vignette Crit'Air 5 (diesel antérieurs à 2001 et essence antérieurs à 1997), interdits entre 8h et 20h.

D'ici 2020, au moins une vingtaine d'agglomérations devraient être concernées. Une bonne nouvelle cependant pour les automobilistes, dès le 1er mars 2018, le tarif de la vignette Crit'air sera abaissé à 3,11 euros, contre 3,70 euros.

Les vignettes Crit'Air devraient devenir obligatoires dans certaines villes en 2018.

Commentaires

-