Le lycéen qui avait disserté sur la condition des homosexuels en Tchétchénie a eu... une mauvaise note

Rattrapages

Le lycéen qui avait disserté sur la condition des homosexuels en Tchétchénie a eu... une mauvaise note

Publié le :

Mercredi 05 Juillet 2017 - 15:58

Mise à jour :

Mercredi 05 Juillet 2017 - 16:24
Faustin ira aux rattrapages. Ce jeune lycéen qui avait choisi de disserter sur la condition des homosexuels en Tchétchénie a eu le résultat de son épreuve d'histoire-géographie. Il écope finalement d'une mauvaise note.
© MARTIN BUREAU / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Son audace n'a pas été récompensée par une bonne note. Faustin, jeune Lavallois de 16 ans, qui avait décidé de s’éloigner totalement du sujet de dissertation du bac d’histoire pour défendre la cause des homosexuels persécutés en Tchétchénie, devra aller aux rattrapages.

Et pour cause, sa note a été très mauvaise en histoire-géographie. Malgré l'actualité du sujet sur lequel il a choisi de disserter, il a obtenu la note de 2/20 comme il l'a annoncé sur Twitter. Beau joueur, il a reconnu s'attendre à une telle déconvenue. "Je m'y attendais. Le plus important, c'était pas ma note mais plutôt de parler de ce qu'il se passe là-bas", a-t-il fait savoir dans un second message posté sur le réseau social. Après 7.600 retweets de ses brouillons, il est certain que le candidat a plutôt bien réussi à faire passer son message.

Les deux sujets qui était proposé cette année, "Socialisme, communisme et syndicalisme en Allemagne des lendemains de la Seconde Guerre Mondiale à nos jours" et "La Chine et le monde depuis 1949", ne l'avait guère inspiré.

Reconnaissant ne par avoir révisé, Faustin avait donc choisi son propre sujet pour ne pas rendre copie blanche. "Je craignais la copie blanche et je devais rester au moins une heure dans la salle, donc je me suis dit +autant mettre ce temps à profit+. Puis j'ai pensé au contexte du monde actuel, à la Tchétchénie, et j'ai décidé d'écrire dessus parce que c'était important pour moi", avait-t-il expliqué au Huffington Post.

Faustin l'a avoué dans sa copie, il n'avait pas révisé ses cours d'histoire-géo.

Commentaires

-