Les admissions post-bac (APB) commencent à être annoncées, l'heure du choix pour les lycéens

Réponses et calculs

Les admissions post-bac (APB) commencent à être annoncées, l'heure du choix pour les lycéens

Publié le :

Jeudi 08 Juin 2017 - 15:10

Mise à jour :

Jeudi 08 Juin 2017 - 15:30
La première phase des admissions post-bac (APB) a débuté ce jeudi et se clôturera mardi 13. Les lycéens et futurs bacheliers ont donc six jours pour décider s'ils répondent favorablement aux propositions d'établissements du supérieur, parfois en espérant mieux d'ici le 14 juillet prochain.
© FREDERICK FLORIN / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les premières réponses, qui appellent parfois d'autres questionnement, sont arrivées pour des centaines de milliers d'élèves de terminal ce jeudi 8. Une semaine après la clôture des admissions post-bac, les premiers résultats commencent à tomber.

Depuis 14h, certains lycéens commencent à savoir si les établissements supérieurs au sein desquels ils ont postulé ont accepté leur demande, sous réserve qu'ils obtiennent le sacro-saint baccalauréat. Il s'agit là de la première phase des admissions qui en compte trois. A chaque fois, une seule réponse positive d'université ou d'école est envoyée, celle qui était la mieux classée dans les choix que le postulant avait exprimés.

Il doit donc ensuite choisir quelle suite il donne à cet établissement.

L'élève peut répondre par un "oui" définitif (par exemple s'il s'agissait de son premier choix), ce qui clôture la question pour lui, il ne recevra pas d'autres propositions lors des deuxième et troisième phases.

Il peur répondre par un "oui" conditionnel afin de se réserver le droit de privilégier un autre établissement par la suite. Mais cela n'est alors possible que si celui-ci est plus "haut" dans le classement qu'il avait établi. Les réponses des écoles plus "basses" ne lui seront pas envoyées et une réponse positive d'une école plus "haute" entraînera l'annulation de ce choix.

Plus risqué, le "non, mais" signifie que le candidat refuse la proposition de l'établissement. Il se maintient en course pour obtenir des réponses d'établissements mieux classés mais ne pourra pas revenir sur ce choix s'il reste sans réponse positive à la fin des trois phases.

Enfin, un candidat peut purement et simplement choisir de "démissionner" et donc de ne plus recevoir aucune proposition.

Les candidats ont jusqu'au 13 juin pour répondre à cette première phase d'admission. La deuxième aura lieu lundi 26 juin et la troisième le 14 juillet.

Les lycéens ont jusqu'au 13 juin pour répondre.

Commentaires

-