Les blocages des gilets jaunes entraînent des pénuries d'essence (carte)

Les blocages des gilets jaunes entraînent des pénuries d'essence (carte)

Publié le :

Mardi 04 Décembre 2018 - 10:35

Mise à jour :

Mardi 04 Décembre 2018 - 10:53
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Les blocages de dépôts de carburants se poursuivent ce mardi en France. Les gilets jaunes continuent leur action, entraînant des pénuries d'essence en région. L'ouest de la France est particulièrement touché.

La contestation des gilets jaunes se poursuit ce mardi 4 avec une 18e journée de mobilisation qui se caractérise par des points de blocages et des barrages en région. A noter que les barrages installés devant les dépôts pétroliers et les raffineries, ainsi que la peur de manquer chez certains consommateurs, commence à provoquer des pénuries d'essence, notamment dans les stations services de l'ouest et le sud-est de la France.

La situation est particulièrement sensible en Bretagne et en Pays de la Loire selon le site Mon-essence.com qui recense un grand nombre des stations-services à sec notamment autour des villes de Brest, Lorient et Nantes. Dans ces deux régions le blocage des dépôts pétroliers est dû à la volonté des patrons de PME de Travaux publics de dénoncer la fin annoncée du gasoil détaxé. Le GNR, gasoil non routier, permet de faire tourner les engins avec un carburant moins cher: environ 0,80 euros/litre et cela passera à 1,30 euros/litre en janvier.

Dans le Finistère, des restrictions ont même été mises en place. Dans les stations, les automobilistes peuvent mettre 30 litres maximum pour un véhicule léger. Les poids lourds sont contraints de ne mettre que 200 litres dans leurs réservoirs. Dans le Morbihan, les pénuries sont dues "à une surconsommation irrationnelle de carburant" alors que "l'approvisionnement des stations-service est régulier", a indiqué la préfecture, appelant à n'utiliser les pompes "qu'en cas de réel besoin" et à éviter les "réserves de précaution".

Dans la Sarthe, l'occupation d'un dépôt pétrolier débuté lundi 3 se poursuit ce mardi. Une cinquantaine de gilets jaunes empêchent l'accès au site. Des pénuries sont à prévoir prochainement dans le département ainsi que ceux limitrophes.

Dans le sud-est de la France, les villes de Marseille, Aix-en-Provence, et Toulon sont particulièrement impactées par les pénuries dans les stations-services. Le manque de carburant est notamment dû à des blocages au dépôt pétrolier de la Fos-sur-Mer.

Lire aussi:

"Gilets jaunes": l'exécutif annonce un moratoire sur la hausse des taxes des carburants

"Gilets jaunes": un simple moratoire est "absolument insuffisant", juge Retailleau

Gilets jaunes: une enquête ouverte pour viol en marge de la manifestation

Les blocages des gilets jaunes provoquent des pénuries de carburants.

Commentaires

-