Les dons aux associations en forte baisse en 2018

Les dons aux associations en forte baisse en 2018

Publié le :

Mercredi 26 Décembre 2018 - 17:23

Mise à jour :

Mercredi 26 Décembre 2018 - 17:27
©Images Money/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

L'année 2018 n'a pas été bonne pour les associations caritatives et les donc des particuliers sont en forte baisse. Les différents organismes espèrent un sursaut de générosité des Français avant le 31 décembre.

Les Français seraient-ils moins généreux? Les dons de particuliers aux associations ont drastiquement baissé en 2018. C'est une très mauvaise nouvelle pour les organisations caritatives qui comptent sur cet argent pour continuer à agir.

Comme l'a relevé France Inter et selon des chiffres du syndicat France Générosité, 40% des dons se font au dernier trimestre de chaque année, c'est-à-dire en ce moment. Et toutes les associations espèrent donc un sursaut de générosité avant le 31 décembre.

Ce n'est pas la première fois que les dons sont en baisse en France, c'est cependant la première année où ils connaissent une chute si importante.

Dernièrement le week-end du Téléthon a beaucoup moins séduit qu'habituellement. L'édition 2018 a ainsi engrangé 69,3 millions d'euros de promesses de dons contre plus de 75 millions d'euros un an avant.

Il est vrai que le contexte était particulièrement difficile, les diverses manifestations de gilets jaunes avaient poussé les organisateurs d'événements caritatifs à annuler leurs actions, mais il n'explique pas tout.

A voir aussi: Téléthon - chute des dons à 69 millions d'euros, dans un contexte "difficile"

Selon la chaine de radio publique, les causes de cette baisse de dons seraient multiples.

Tout d'abord, la hausse de la CSG chez les retraités aurait eu un impact important. Ce sont en effet les personnes âgées de plus de 60 ans qui donnent le plus.

Ensuite la suppression de l'ISF aurait aussi eu un impact majeur et fait baisser les donc de 50% chez les personnes auparavant assujetties à cet impôt sur la fortune. Les sommes données pouvaient en effet être défiscalisées à hauteur de 75%. Maintenant que l'ISF appartient au passé, bien que certains militent pour son rétablissement, certains contributeurs n'ont plus d'intérêt (financier) à le donner.

Enfin, et c'est une inquiétude pour de nombreuses associations qui tentent de renseigner les Français à ce propos, le prélèvement à la source bloque de nombreuses personnes qui aimeraient faire un don. Elles craignent en effet de ne pas pouvoir défiscaliser cet argent. Avec le prélèvement à la source qui est mis en place dès le 1er janvier 2019, les donc seront pourtant bel et bien toujours défiscalisés.

Les organisations de défense de l'environnement ou des animaux ont, quant à elles un peu mieux résisté que les autres.

A lire aussi:

Pour leur campagne d'hiver, les Restos du cœur craignent une baisse des dons

Dons du sang insuffisants pendant la Coupe du monde et la chaleur

Les dons aux associations ont baissé en 2018 en France.


Commentaires

-