Les Franciliens marchent beaucoup plus grâce au métro, mais toujours pas assez

Le travail c'est la santé

Les Franciliens marchent beaucoup plus grâce au métro, mais toujours pas assez

Publié le :

Jeudi 28 Janvier 2016 - 11:06

Dernière mise à jour :

Jeudi 28 Janvier 2016 - 11:10
Avec près de 1.000 pas de plus (et par jour) les usagers de transports en commun marchent beaucoup plus que les adeptes de la voiture. Une bonne chose pour leur santé, disent les spécialistes, mais à relativiser.
Facebook icon
Twitter icon
Google icon
©Benoît Tessier/Reuters
-A +A

Le travail c'est la santé, enfin surtout y aller en transports en commun. Les usagers du métro et du train marchent ainsi en moyenne 1.000 pas de plus chaque jour que les automobilistes, selon une étude conjointe de la SNCF, de la start-up française Withings (spécialiste des objets connectés) et de l'hôpital parisien de la Pitié Salpêtrière publiée mercredi 27. Pourquoi est-ce bon pour les usagers? Tout simplement car, selon l'OMS, il faut marcher pour être en bonne santé!

Dans le détail, ce sont près de 1.000 pas de plus que marchent quotidiennement les usagers des transports en commun. Soit un total de 7.900 foulées, contre à peine 7.000 pour les adeptes de la voiture.

Selon l'étude menée par le professeur Jean-Michel Oppert de la Pitié Salpêtrière, pour laquelle plus de 8.000 personne sont été interrogées, les Franciliens sont parmi les champions de la marche dans l'Hexagone. Ainsi, et quel que soit le mode de transport, seuls 20% des habitants de la région parisienne sont sédentaires, contre 25% en moyenne dans le reste du pays.

Une bonne chose car "l'activité physique est reconnue comme un facteur majeur du maintien d’un bon état de santé. Une activité physique régulière, et au moins modérée, permet en effet d'allonger la durée de vie, de diminuer la survenue des maladies cardiovasculaires, du diabète et de certains cancers fréquents comme le cancer du côlon et le cancer du sein, en plus de ses effets psychologiques bénéfiques", commente le professeur Oppert, spécialiste de la nutrition, de l'obésité et de l'activité physique.

Pour autant, pas de quoi pavoiser. Ainsi, les Français dans leur ensemble restent loin des recommandations de l'OMS, qui préconise 10.000 pas par jour pour être en bon santé physique. La faute à une trop faible pratique d'activités sportives, notamment chez les 18-24 ans, avait pointé une autre étude publiée l'été dernier. Si les enfants sont 67% à pratiquer une activité sportive régulière, ce chiffre s'effondre à la majorité avec seulement 51% de la tranche d'âge suivante. Ceux-ci ne font ainsi que 6.807 pas par jour en moyenne, soit bien loin des recommandations.

Et même les sportifs sont à la traîne: avec en moyenne 8.600 pas quotidiens environs, ils restent eux-aussi en-dessous de la barre fatidique des 10.000. Alors, une seule solution: il faut "bouger, bouger!" comme dit la chanson.

 

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

"L'activité physique est reconnue comme un facteur majeur du maintien d’un bon état de santé", rappelle un spécialiste.