Les jeunes plus optimistes pour leur avenir que leurs aînés

Ministères sociaux

Les jeunes plus optimistes pour leur avenir que leurs aînés

Publié le :

Jeudi 04 Août 2016 - 14:19

Mise à jour :

Jeudi 04 Août 2016 - 14:20
Les jeunes adultes français restent plus optimistes que leurs aînés concernant leur avenir, mais se situent bons derniers au palmarès des optimistes en Europe, selon un dossier de la Drees (service statistiques des ministères sociaux) publié ce jeudi.
©Nicolas Chauveau/Sipa

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

  
-A +A

Les jeunes de moins de 30 ans étaient 66% à se dire optimistes pour leur avenir en 2014, contre 52% des 30 à 59 ans, selon le baromètre d'opinion de la Drees. Les jeunes en cours d'études et les actifs diplômés du supérieur sont les plus optimistes pour leur avenir, tandis que les moins diplômés et les plus précaires le sont moins.

Si 44% des jeunes de moins de 25 ans pensent avoir une moins bonne situation que leurs parents au même âge (une tendance en hausse depuis la crise économique de 2008), ce sentiment de "déclassement intergénérationnel") est plus faible que chez les 25-50 ans où il dépasse les 50%.

Les jeunes Français restent néanmoins bons derniers au palmarès des optimistes en Europe, souligne la Drees sur la base d'un précédent baromètre européen (European social survey). Alors que la proportion de jeunes Européens (18-29 ans) déclarant être "toujours optimistes" lorsqu'on les interrogeait, en 2012, sur la manière dont ils perçoivent l'avenir, était d'environ 75% en moyenne dans les autres pays européens, elle n'était que de 61% en France.

La France était dépassée même par les jeunes des pays les plus touchés par la crise, comme l'Espagne et le Portugal (66 et 67%). C'est au Danemark que les jeunes étaient le plus optimistes (86%), suivis de l'Estonie, de l'Allemagne et du Royaume-Uni (plus de 80%).

Les trois quarts des jeunes Français de moins de 25 ans (74%) se disent préoccupés par l'avenir des retraites, proportion qui augmente avec l'âge, selon la Drees. Ils prévoient qu'ils pourront prendre leur retraite à 66 ans et demi (+2 ans depuis les années 2004-2006), chiffre supérieur aux estimations d'âge moyen de départ à la retraite pour leur génération (64 ans et demi).

 

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
Les jeunes de moins de 30 ans étaient 66% à se dire optimistes pour leur avenir en 2014, contre 52% des 30 à 59 ans, selon le baromètre d'opinion de la Drees.