Les sprays aux huiles essentielles, ce fléau pour les allergiques

Les sprays aux huiles essentielles, ce fléau pour les allergiques

Publié le :

Vendredi 28 Octobre 2016 - 10:00

Mise à jour :

Vendredi 28 Octobre 2016 - 10:36
©Arnd Wiegmann/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Dans un entretien au journal "Le Parisien", des représentants du Syndicat français des allergologues (Syfal) alertent les personnes qui pensent assainir l'air ambiant avec des huiles essentielles. Ces dernières seraient particulièrement néfastes pour les personnes allergiques.

Vendus comme des assainisseurs d'air dans les maisons et les lieux clos, les pulvérisateurs aux huiles essentielles ne seraient pas si efficace que cela, voire même dangereux dans certains cas. Des allergologues et des pneumologues expliquent dans les colonnes du Parisien que ces derniers seraient particulièrement déconseillés aux personnes allergiques.

Le Syndicat français des allergologues (Syfal) insiste sur le fait que ces produits sont aussi délétères pour la santé que les encens ou autres bougies parfumées.

Comme l'explique le docteur Denis Charpin, chef du service de pneumologie allergologie à l'hôpital Nord de Marseille: "le limonène (extrait de citronnier) ou le pinène (extrait de pins), que l'on retrouve dans ces sprays, est exactement la même molécule que celle intégrée dans des produits ménagers chimiques de synthèse vendus en grande surface. La pub a réussi à nous faire croire depuis des années que pour qu'un lieu soit propre il faut que ça sente bon. Le problème est que, dès lors que ça sent justement, il y a des composés organiques volatils". Précisant par ailleurs que la composition en huiles essentielles de ces sprays n'est pas un gage de salubrité: "tout ce qui est naturel n'est pas bon. La preuve avec les pollens. Rien de plus naturel, et pourtant ils empoisonnent les allergiques!".

Le Dr Isabelle Bossé, présidente du Syfal, explique que les personnes qui consultent pour des allergies sont invitées à "jeter tout de suite ce genre de produits à la poubelle". Et d'ajouter: "L'utilisation de sprays assainissants, au même titre que les bougies et l'encens, fait partie de l'interrogatoire d'environnement que l'on mène avec tout patient allergique ou asthmatique".

En inhalant les divers organiques volatils projetés par les sprays en question, un allergique peut subir les symptômes suivants: éruptions cutanés, éternuement et même eczéma. La meilleure solution pour aérer son logement reste la plus simple: ouvrir ses fenêtres une dizaine de minutes par jour.

 

Dans un entretien au journal "Le Parisien", des représentants du Syndicat français des allergologues (Syfal) alertent les personnes qui pensent assainir l'air ambiant avec des huiles essentielles.


Commentaires

-