Maladie de la langue bleue: 13 départements touchés

Maladie de la langue bleue: 13 départements touchés

Publié le 15/11/2015 à 19:21 - Mise à jour à 19:22
©Peter O'Connor/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La "maladie de la langue bleue", qui touche tous les ruminants domestiques mais n'affecte pas l'homme, se propage sur le territoire français. Elle a été signalée dans 13 départements du centre de la France.

L'épidémie de "maladie de la langue bleue" continue de s'étendre en France. Cette fièvre catarrhale ovine (FCO) a été signalée jusqu'à présent dans 13 départements. C'est une maladie contagieuse transmise par des moucherons et qui, comme son nom ne l’indique pas, peut affecter tous les ruminants domestiques (ovins, bovins, caprins) et sauvages mais n'est pas transmissible à l'homme.

Pour éviter une propagation de la maladie, le ministère de l'Agriculture a imposé des restrictions de mouvements de bétail dans 42 départements, dans le centre de la France et notamment quatre régions: Auvergne, Bourgogne, Centre et Limousin.

Selon les derniers bilans, 90 foyers infectieux ont été détectés dans ces 13 départements touchés, avec 3 nouveaux départements (Aveyron, Corrèze, Haute-Loire) qui viennent de s’ajouter à la liste. Les départements les plus touchés sont l’Allier (31 cas) et le Puy-de-Dôme (28 cas).

Les premiers cas avaient été signalés dans un élevage en septembre, et le ministère de l’Agriculture avait alors lancé une campagne de vaccination.

Les symptômes de la maladie chez l'animal sont les suivants: fièvre, troubles respiratoires, troubles locomoteurs, salivations, oedème de la face.

Selon le ministère, "cette maladie est strictement animale. Elle n’a également aucune incidence sur la qualité des denrées (viande, lait, etc.)".

Le ministère ajoute qu'il n'existe qu'une stratégie de lutte contre la maladie, la vaccination. Il faut deux premières injections à trois semaines d'intervalle, puis des rappels annuels. Le ministère a acquis un total d’environ 2,2 millions de doses de vaccin contre le sérotype-8 (le type de maladie signalé actuellement), "ce qui a permis de sécuriser la totalité des animaux visés" par les alertes signalées depuis septembre. "De nouvelles doses seront disponibles pour 2016".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


La maladie de la langue bleue touche les moutons, mais aussi les bovins.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-