Manche: les premiers vélos à hydrogène de France

Manche: les premiers vélos à hydrogène de France

Publié le :

Mardi 12 Décembre 2017 - 12:59

Mise à jour :

Mardi 12 Décembre 2017 - 13:07
©CD50/Twitter
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le conseil départemental de la Manche a présenté lundi à Saint-Lô les premiers vélos à hydrogène de France. Une station de dix vélos a d'ailleurs été mise en place dans la ville, une autre sera ouverte en 2018 à Cherbourg-en-Cotentin.

Le département de la Manche a dévoilé lundi 11 les premiers vélos électriques fonctionnat à hydrogène de France. Le projet Bhyke, soutenu par l'Ademe (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie), était en place depuis 2015 et s'est finalement concrétisé par la mise en place d'une toute première station de dix vélos à Saint-Lô, la préfecture.

"C'est une fierté d'être le département initiateur d'une telle démarche économique et environnementale importante. Nous sommes le premier territoire national à promouvoir ce type de déplacement à mobilité douce, respectueux de l'environnement et de l'humain.", s'est réjouit Patrice Pillet, vice-président du conseil départemental, dans les colonnes de Ouest-France.

A voir aussi: Les vélos en partage libre bousculeront-ils le cadre établi?

Sur les dix vélos mis à disposition par l'entreprise Pragrma Industries, quatre seront réservés à l'usage des salariés volontaires de l'hôpital Mémorial, de l'entreprise Lecapitaine mais aussi aux membres de l'office de tourisme de Saint-Lô (ainsi qu'aux touristes).

Dans un second temps, une autre station d'une dizaine de vélos sera aussi proposée à Cherbourg-en-Cotentin. Sa mise en place est prévue pour les mois de mars ou avril 2018. Ces phases de test permettront aux entreprises partenaires de cette innovation d'améliorer leur produit.

Le projet final est d'industrialiser toute la production de ces deux roues de luxe. En effet, un seul de ces vélos revient actuellement à 7.500 euros. "On souhaite ensuite passer la main à des industriels pour une production à plus grande échelle", a indiqué un membre de la société Pragrma, les vélos pourraient alors ne couter "que" 3.500 euros.

Les Bhyke, vélos à hydrogène, ont fait leur arrivée dans les rues de Saint-Lô.

Commentaires

-