Météo France : de fortes chaleurs prévues la semaine prochaine à Paris et dans le Nord

Météo France : de fortes chaleurs prévues la semaine prochaine à Paris et dans le Nord

Publié le 19/06/2020 à 15:29 - Mise à jour à 15:45
© DENIS CHARLET / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Si les températures sont restées raisonnables ces dernières semaines, le mercure devrait grimper brutalement au début de la semaine prochaine. Le mercredi 24 juin, les 31°C seront atteints à Lille et les 33°C à Paris selon Météo France.

Le Nord de la France va avoir chaud, en cette fin de mois de juin. A Lille, alors que le week-end promet d’être sans excès, avec une température maximale à 22°C, Météo France prévoit une hausse brutale des températures la semaine prochaine, avec jusqu’à 29°C le mardi 23 juin, jusqu’à 31°C le mercredi 24 et jusqu’à 32°C le jeudi 25.

A Paris aussi, la température augmentera brusquement de 5 degrés entre le lundi et le mardi : la maximale passera de 25°C le lundi 22 juin à 30°C le mardi 23. La chaleur promet même de s’accentuer les jours suivants et Météo France prévoit jusqu’à 33°C le mercredi et le jeudi. Les températures devraient ensuite diminuer pour redescendre à 27°C maximum le dimanche.

La vague de chaleur n’épargnera pas la façade Atlantique et, à Nantes, des températures jusqu’à 29°C sont prévues le mardi 23. Le mercredi, le mercure devrait atteindre les 30 degrés.

Plus au Sud, on n’observera pas cette montée de mercure. A Marseille, par exemple, les températures, déjà hautes, resteront plus ou moins homogènes tout au long de la semaine.

Eté 2020 : faut-il craindre une canicule ?
En France métropolitaine, on parle de canicule lorsque les températures minimales (souvent celles de la nuit) s’élèvent au-dessus de 20°C et les températures maximales au-dessus de 33°C, pendant au moins trois jours.Après trois étés caniculaires - en 2017, 2018 puis 2019 - la crainte d’un été 2020 terni par de très fortes chaleurs plane. Il est cependant beaucoup trop tôt pour prévoir une nouvelle canicule à l’été 2020 : les météorologistes ne peuvent généralement pas les prédire plus de 10 jours à l’avance.

Une chose est certaine : l’été s’annonce chaud. Météo France parle de températures particulièrement élevées dans son bulletin prévisionnel pour le trimestre juin-juillet-août 2020 : « Les températures devraient être globalement supérieures aux normales à l'échelle du trimestre sur le sud de l'Europe. La probabilité la plus forte pour un tel signal se situe sur le sud-est du continent, qui connaît déjà des conditions de sécheresse printanière. En revanche sur la façade Atlantique et sur le nord de l'Europe, les conditions semblent réunies pour que l'influence océanique limite la montée des températures. »

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


Fortes chaleurs prévues à partir du 23 juin 2020

Annonces immobilières

Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-