Météo: l'alerte orange "vague-submersion" maintenue dans trois départements du Sud-Ouest

Météo: l'alerte orange "vague-submersion" maintenue dans trois départements du Sud-Ouest

Publié le :

Mardi 28 Février 2017 - 13:03

Mise à jour :

Mardi 28 Février 2017 - 13:24
©Photo AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les départements de la Gironde, des Landes et des Pyrénées-Atlantiques restent concernés par l'alerte orange "vague-submersion" jusqu'à ce mardi 21h. Elle a en revanche été levée en Charente-Maritime, dans le Finistère, en Loire-Atlantique et en Vendée.

Sept départements du littoral atlantique étaient concernés lundi 27 février par l'alerte orange "vague-submersion". Ce mardi 28, seuls les départements de la Gironde, des Landes et des Pyrénées-Atlantiques sont encore touchés. En revanche, l'alerte a été levée en Charente-Maritime, dans le Finistère, en Loire-Atlantique et en Vendée.

Météo France prévoit la fin du phénomène pour ce mardi 21h. Sur son site, le prévisionniste explique que le vent fort va s'atténuer progressivement sur la Bretagne. Mais il reste encore fort sur le sud du Golfe de Gascogne jusqu'à ce soir, où il va davantage amplifier les vagues.

Après la pleine mer de ce matin sur la façade atlantique, les niveaux marins baissent, mais restent encore élevés. Les vagues hautes sur toute la façade atlantique et l'ouest de la Manche vont aussi diminuer. Pour ces raisons, les départements du Finistère, de la Loire Atlantique, de la Vendée et de la Charente-Maritime ne sont plus en vigilance orange. En revanche, un risque de submersion va persister jusqu'à ce soir sur ces départements encore vulnérables. Ils sont donc maintenus en vigilance "vagues-submersion" de niveau jaune jusqu'à ce soir.

Plus au sud, les vagues vont s'intensifier cet après-midi sur la côte Basque et Aquitaine. Elles nécessitent le maintien en vigilance "vagues-submersion" de niveau orange jusqu'à ce soir sur les départements de la Gironde, des Landes et des Pyrénées-Atlantiques.

Météo-France rappelle que les submersions marines peuvent provoquer des inondations massives et rapides du littoral, des ports et des embouchures de fleuves et rivières. Les vagues peuvent même endommager des infrastructures côtières par effet mécanique et provoquer des envahissements d'eau par projection. Les activités nautiques sont formellement déconseillées, tout comme la baignade et promenades en bord de mer. Il est également préférable de fermer "fenêtres et volets" pour ceux qui habitent en front de mer.

Le vent fort s'atténue progressivement sur la Bretagne. Mais il reste encore fort sur le sud du Golfe de Gascogne jusqu'à ce soir, ou il va davantage amplifier les vagues.


Commentaires

-