Nouvel An 2015: moins de SMS envoyés au profit des MMS

Nouvel An 2015: moins de SMS envoyés au profit des MMS

Publié le :

Jeudi 01 Janvier 2015 - 16:23

Mise à jour :

Vendredi 02 Janvier 2015 - 11:17
Le nombre de SMS envoyés dans la nuit du Nouvel An est en légère baisse par rapport à l'année dernière. Les Français ont privilégié les MMS et les applications mobiles pendant le réveillon.
©Pouzet/Sipa
PARTAGER :
-A +A

Pour fêter le réveillon, les Français ont, cette année, changé leur habitude. Fini les traditionnels texto, place désormais aux MMS (message multimédia) et applications mobiles. Le nombre de SMS de vœux envoyés dans la nuit du Nouvel An est en baisse par rapport à 2014, d'après les chiffres rassemblés ce jeudi à quatre heures du matin par les opérateurs de téléphonie.

Dans un communiqué, SFR a annoncé une baisse de 10% par rapport à l'année dernière. Le pic à minuit (27.600 SMS/seconde) est néanmoins semblable à celui de 2014. Pour sa part, Orange a enregistré 103 millions et demi de SMS envoyés entre 21h et 2h (en baisse de 14%) tandis que son adversaire Bouygues a annoncé 49 millions de SMS envoyés, en baisse de 20%. Seul Free a enregistré une hausse entre 21h et 2h.

Les SMS ont en revanche été remplacés par les MMS qui, eux, sont en hausse: +20 à 25% chez SFR et +17% chez Bouygues. Ce dernier a également indiqué que les messages envoyés via les applications de messagerie, comme WhatsApp ou iMessage, qui permettent d'envoyer gratuitement des messages, a augmenté pour cette nouvelle année, sans toutefois être en mesure de fournir de donnée plus précise.

Le réseau social Twitter, qui permet de présenter ses voeux à l'ensemble de ses abonnés en un seul message de 140 caractères, a également fait un beau score. Entre minuit et 11h45, 511.790 Tweets avec les mots "bonne année" ont été postés, avec un pic de 3.333 Tweets par minute à 00H29.

L'an passé, près de 300 millions de SMS et MMS avaient été échangés entre 21h et 2h dans la nuit du Nouvel An, selon des chiffres rassemblés par le gouvernement auprès des opérateurs.

Les SMS ont perdu du terrain au profit des MMS.


Commentaires

-