Obésité: les enfants sont de plus en plus sédentaires

L'activité physique aux oubliettes

Obésité: les enfants sont de plus en plus sédentaires

Publié le :

Mercredi 30 Mars 2016 - 11:19

Mise à jour :

Mercredi 30 Mars 2016 - 11:29
Selon un constat de la Fédération française de cardiologie, les jeunes font de moins en moins d’exercice physique et sont donc de plus en plus exposés aux risques cardiovasculaires. Face à ce constat, l'organisme incite les proches à surveiller de près leur hygiène de vie.
©Catherine Delahaye/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La Fédération française de cardiologie vient de tirer la sonnette d'alarme. Selon l'organisme, qui s'est basé sur les conclusions d'une étude australienne publiée en 2014, les enfants de neuf à seize ans bougent de moins en moins s'exposant ainsi à des complications médicales de type diabète ou obésité. "En 40 ans, nos collégiens ont perdu environ 25% de leur capacité physique. C’est-à-dire qu’ils courent moins vite et moins longtemps (…). Quand on sait que l’endurance est l’un des meilleurs marqueurs d’une bonne santé cardio-vasculaire, il est temps de recommencer à bouger", a constaté le Pr François Carré, cardiologue au CHRU de Rennes et membre de la Fédération française de cardiologie.

Concrètement, en 2013, un enfant courait un 800 mètres en quatre minutes, contre seulement trois minutes en 1971. De nos jours en France, moins de 50% des enfants respectent les 60 minutes d’activité physique quotidienne préconisées par les autorités sanitaires, certains ayant tendance à préférer passer leur temps de loisirs devant la télévision, la tablette ou les jeux vidéo (environ deux heures par jour pour les 4 à 10 ans). Ce bilan est d'autant plus grave que le capital santé se forge avant 18 ans et que la perte d'endurance est proportionnelle à l'augmentation du poids et de la masse graisseuse.

Face à ce constat des plus inquiétants, les spécialistes souhaitent pousser l'entourage des enfants (parents, grands-parents, enseignants) à surveiller de près leur hygiène de vie afin de lutter contre la sédentarité. Parmi les conseils proposés: inciter les enfants à marcher pour aller à l'école plutôt que de prendre la voiture ou encore privilégier les jeux en plein air après les cours. En parallèle, il est également conseillé de faire des activités en famille ce qui permet d'éviter aux enfants de passer leurs soirées à jouer aux jeux vidéo tout en grignotant.

"Si l’on apprend à l’enfant ou l’adolescent les bons comportements pour une bonne santé, les messages ont plus de chance d’être entendus, retenus et, évidemment, appliqués tout au long de la vie. Quel que soit l’âge et les capacités de l’enfant, il est important d’associer l’activité physique au plaisir et au bien-être plutôt qu’à la performance ou à la contrainte", a rappelé la Fédération Française de Cardiologie.

 

Moins de 50% des enfants respectent les 60 minutes d’activité physique quotidienne préconisées par les autorités sanitaires.

Commentaires

-