Œufs contaminés: qu'est-ce-que le Fipronil, cet insecticide à l'origine du scandale?

Œufs contaminés: qu'est-ce-que le Fipronil, cet insecticide à l'origine du scandale?

Publié le :

Mardi 08 Août 2017 - 11:36

Mise à jour :

Mardi 08 Août 2017 - 11:51
© Vincent Jannink / ANP/AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le scandale des œufs contaminés au Fipronil affecte de nombreux pays européens. Considéré comme "modérément toxique" pour l'homme par l'OMS, cet insecticide est dangereux s'il est consommé en grande quantité.

De plus en plus de pays européens sont touchés par la crise des œufs contaminés, un scandale qui a éclaté au grand jour début août aux Pays-Bas où plus de 300.000 poules ont déjà été abattues, selon l'organisation agricole néerlandaise LTO. Dans plus d'une centaine d'élevages, l'insecticide Fipronil a été retrouvé à des taux largement supérieurs à ceux autorisés par la réglementation européenne. La crise s'est ensuite propagée en Allemagne, en Suisse et en Suède où des millions d'œufs provenant des Pays-Bas ont été rappelés et détruits.

Comme le rappelle l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA, organisme sanitaire belge), le Fipronil est un composant utilisé dans des produits vétérinaires contre les puces, les acariens et les tiques. Il peut donc être utilisé sur les animaux de compagnie mais en aucun cas sur des animaux destinés à la consommation humaine, comme les poules. Et d'après l'organisme, ce composant s'est retrouvé de manière illégale dans un produit utilisé contre les poux dans le traitement des poules pondeuses.

Loin d'être sans risque, le Fipronil est considéré comme "modérément toxique" pour l'homme par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et peut causer des dommages hépatiques, ainsi qu'au niveau de la thyroïde ou des reins s'il est consommé en grande quantité.

Ainsi, face à ce potentiel danger, l’AFSCA a contrôlé toutes les entreprises où il était possible que ce produit ait été utilisé cette année et des échantillons ont été prélevés pour analyses. Dans l’attente des résultats de ces analyses, la distribution des œufs est bloquée au niveau des entreprises et également dans les autres maillons de la chaîne alimentaire. Toutefois,  au cours des analyses qui ont été effectuées jusqu'à présent, aucun résultat n'a montré des concentrations liées à un danger direct pour la santé publique.

Malgré tout, la crise continue de prendre de l'ampleur. Au total, 13 lots d'œufs contaminés, en provenance des Pays-Bas, ont été livrés en France. "Les autorités européennes ont informé la France le 5 août en fin d'après-midi et le 6 août, que 13 lots d’œufs contaminés en provenance des Pays Bas avaient été livrés à deux établissements de la Vienne et du Maine et Loire entre le 11 et le 26 juillet 2017", a écrit le ministère de l'Agriculture dans un communiqué publié lundi 7.

Le fipronil est considéré comme "modérément toxique" pour l'homme par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).


Commentaires

-