Paris: hausse des vols à la tire dans le métro

Paris: hausse des vols à la tire dans le métro

Publié le :

Lundi 01 Avril 2019 - 16:20

Mise à jour :

Lundi 01 Avril 2019 - 16:25
© MIGUEL MEDINA / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Les vols à la tire dans le métro parisien sont en nette augmentation depuis le début de l'année selon la préfecture de police. D'après les forces de l'ordre, les pickpockets ont fait 33% de victimes en plus que sur la même période l'année passée.

Attention à vos poches! La préfecture de police de Paris a annoncé ce lundi 1er avril que le nombre de vols à la tire dans le métro avait considérablement augmenté depuis le début de l'année, et ce n'est pas une blague.

Les transports en commun de la capitale semblent toujours être le "terrain de jeu" favori des pickpockets.

Ainsi, la préfecture de police a constaté une hausse de 33% des vols depuis le début de l'année, comparé aux chiffres de l'année passée.

Il est donc particulièrement conseillé de rester vigilant. Les touristes sont par ailleurs les cibles privilégiées des groupes de voleurs, sans grande surprise.

A voir aussi: Paris - un gang de pickpockets roumains œuvrant à la tour Eiffel démantelé

Ce lundi, Le Parisien évoque la ligne 6 du métro. Cette ligne est particulièrement empruntée par les personnes désireuses de découvrir la ville lumière: elle dessert la place de l'Etoile mais surtout, elle est la seule ligne de métro à avoir un arrêt tout proche de la Tour Eiffel.

Une aubaine pour les pickpockets qui y profitent des touristes, parfois un peu perdus dans les transports en commun.

"Les jeunes femmes, jeunes filles pour certaines tant elles semblent jeunes, tentent de se fondre dans la foule, font semblant de jeter un regard sur la carte du métro entre deux repérages. Pourtant, difficile de ne pas les remarquer. Toujours ou presque, il s’agit d’adolescentes qui agissent en groupe de cinq, voire dix", explique le journal régional, "originaires d’Europe de l’Est, ces jeunes travaillent toujours à plusieurs, parfois pour des réseaux très structurés".

Certains usagers habitués préfèrent donc changer de wagon lorsqu'ils les aperçoivent. Et malgré les appels à la vigilance faits au micro par les conducteurs, il n'est pas rare que des passagers se fassent avoir, sans même s'en apercevoir.

Les pickpockets sont souvent équipés de sac en bandoulière, servant à cacher leur butin, et agissent le plus souvent aux stations les plus fréquentées par les touristes.

Beaucoup d'entre eux rechignent cependant à porter plainte, pour ne pas perdre de temps selon une employée de la RATP. Des fiches de signalement sont donc enregistrées pour faciliter le travail des forces de l'ordre.

Mais ce travail d'enquête est régulièrement vain: "Comme les voleurs connaissent parfaitement leurs droits, ils disent qu’ils sont mineurs et sont relâchés dans les 15 minutes".

Une seule solution donc: redoubler de vigilance dans les transports en commun àParis.

A lire aussi:

Un pickpocket attaque une combattante MMA, elle l'envoie aux urgences (photo)

Strasbourg: pour sensibiliser contre les pickpockets des policiers en civil volent des sacs (vidéo)

Un clan de pickpockets roumains qui détroussaient des touristes devant la justice

Le nombre de vols à la tire dans le métro parisien a augmenté depuis le début de l'année.


Commentaires

-