A Paris, les urinoirs écolos font débat

A Paris, les urinoirs écolos font débat

Publié le :

Mardi 14 Août 2018 - 10:55

Mise à jour :

Mardi 14 Août 2018 - 11:01
La Mairie de Paris a installé quatre urinoirs écologiques dans les rues de la capitale. Mais ces "uritrottoirs" ne sont pas du goût de tous les riverains et certains demandent qu'ils soient enlevés.
© Mairie de Paris/Twitter
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

L'expérimentation pourrait-elle prendre fin à peine commencée? La Mairie de Paris a installé quatre urinoirs écologiques dans les rues de la capitale mais ceux-ci font débat. Certains riverains s'opposent en effet à leur mise en place.

Ces "uritrottoirs" sont en effet jugés trop voyant. S'il intriguent certains touristes et passant, il est vrai que ces blocs rouge et gris surplombés d'une jardinière sont loin d'être discrets.

Trois urinoirs nouvelle génération, censés être sans odeur et permettant de faire du compost pour la jardinière intégrée, avaient déjà été installés aux abords de la place de Clichy, de la gare de Lyon et d'un square dans le 5ème arrondissement.

A voir aussi: Contre les pipis sur les murs, Paris et Nantes testent l'urinoir sec

Un nouveau vient d'être mis en place dans le quartier très touristique de l'île Saint-Louis, situé dans le 4ème arrondissement de la capitale. Une dizaine de riverains se sont d'ailleurs plaints de cette nouvelle installation en pleine rue.

Face à la grogne, la mairie de 4ème arrondissement a consenti à déplacer l'urinoir "de quelques mètres" pour qu'il soit situé dans une rue plus calme et à l'abri des regards a expliqué Europe 1 lundi 13. "On est tout à fait prêts à discuter du lieu", a d'ailleurs fait savoir l'adjointe au maire du 4ème arrondissement Evelyne Zarka. L'expérimentation devrait cependant se poursuivre.

Ces installations sont en effet très voyantes et pas toujours placées à des endroits adéquats. Place de Clichy par exemple, l'"uritrottoir" est situé en plein milieu de l'allée piétonne du boulevard de Clichy, à la vue de tous, ce qui a entraîné les moqueries.

"Il faut vraiment être exhib ou avoir un gros problème de prostate pour choisir de se soulager là", commentait par exemple un internaute. "C'est quand même super discret les uritrottoirs à Paris... C'est une bonne idée à la base mais mal placé et pas assez effacé dans le paysage. Ça aurait du être recouvert de fleurs et dans des coins discrets, pas au milieu du passage...", regrettait un autre twittos.

Les détracteurs de ces uritrottoirs dénoncent aussi ces installations qui seraient des symboles de la clémence accordée aux incivilités par la Mairie de Paris. A la place des urinoirs, certains préféreraient une verbalisation systématique des personnes se soulageant sur la voie publique.

D'autres ont enfin trouvé l'expérimentation "discriminante" car réservée aux hommes, aucune solution similaire n'étant proposée à la gent féminine.

A lire aussi:

"Urinary 2.0" - l'insolite urinoir laveur de pénis

Doubs - ivre, il agresse un homme qui urinait contre un talus

Grenoble - un homme chute et se blesse en urinant du haut d'une berge

Les "uritrottoirs" parisiens ne font pas l'unanimité.


Commentaires

-