Paris-Montparnasse: un TGV en panne à la sortie de la gare engendre d'importants retards

Paris-Montparnasse: un TGV en panne à la sortie de la gare engendre d'importants retards

Publié le :

Samedi 05 Août 2017 - 12:04

Mise à jour :

Samedi 05 Août 2017 - 12:05
© JACQUES DEMARTHON / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

De nouveaux retards étaient à prévoir ce samedi matin au départ de la gare Montparnasse à Paris, à cause de la panne d'un TGV à l'entrée d'une voie. Cet incident intervient à peine trois jours après la gigantesque panne qui a paralysé le trafic pendant 48 heures.

Il n'a roulé que 200 mètres puis s'est arrêté net. Avant 8h ce samedi 5 au matin, un TGV à destination d'Hendaye dans les Pyrénées-Atlantiques est tombé en panne tout juste après être sorti de la gare Montparnasse à Paris.

Il a fallu une demi-heure à la SNCF pour résoudre le problème, faire reculer le train jusqu'à son quai de départ et faire descendre les voyageurs. Mais il a ensuite fallu plus d'une heure pour mettre en place un autre train afin de prendre en charge tous les passagers dans de bonnes conditions. Ce trajet Paris-Hendaye a pris au total deux heures de retard.

"Nous étions à peine partis quand le TGV s'est arrêté, une centaine de mètres plus loin. Après une petite demi-heure d'attente, le TGV est reparti en arrière et nous avons été transbordés" a par la suite témoigné Olivier Bossut, journaliste au Parisien, présent à bord de ce TGV.

L'immobilisation de ce train sur la voie a engendré d'autres retards, sur d'autres trains, qui ont dû patienter à quai plusieurs minutes le temps que l'opération de transbordement soit effectuée. Certains TGV, comme celui à destination de La Rochelle, enregistraient entre dix et 40 minutes de retard.

Ce (petit) couac intervient seulement trois jours après la panne gigantesque qui a paralysé le trafic au départ et à l'arrivée de la gare Paris-Montparnasse. Des dizaines de milliers d'usagers ont en effet été touchés entre dimanche 30 juillet et mardi 1er août par les conséquences de cette panne -dont l'origine n'a été découverte qu'après 48 heures- survenue en plein chassé-croisé estival.

La grogne des voyageurs impactés est remontée jusque dans les allées de l'Assemblée nationale et du gouvernement, qui ont réclamé un rapport détaillé à la SNCF après cette immense pagaille. Rapport qui a été remis jeudi 3 et qui englobait notamment la nécessité de mettre en place un système d'information plus réactif.

Cet incident intervient seulement trois jours après la panne gigantesque qui a paralysé le trafic au départ et à l'arrivée de la gare Paris-Montparnasse.


Commentaires

-