Pentecôte: ce lundi, vous travaillez sans être payé

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Pentecôte: ce lundi, vous travaillez sans être payé

Publié le 05/06/2017 à 11:37 - Mise à jour à 11:52
©Hussein Samir/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le lundi de Pentecôte, ou communément appelé la journée de solidarité, a lieu ce lundi. Le principe est simple: un jour de l'année est travaillé mais non rémunéré. Créée en 2004 par le gouvernement Raffarin suite à la canicule de 2003 qui a causé la mort de 15.000 personnes en France, cette journée, qui a rapporté 2,29 milliards d’euros en 2016 devrait en rapporter 2,37 cette année.

Même si son organisation a provoqué beaucoup de changements, le lundi de Pentecôte reste une journée de solidarité. Mise en place en 2004 par Jacques Chirac après la canicule de 2003 qui a provoqué la mort de 15.000 personnes en France, cette journée a pour but de "financer la prise en charge des personnes âgées et des personnes handicapées". Ce jour, qui était simplement férié jusqu’en 2004, est devenu une journée de travail sans rémunération, et en contrepartie, l’employeur doit verser 0.3% de sa masse salariale en cotisation à la caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA).

Depuis 2008, le lundi de Pentecôte a retrouvé son statut de jour férié, ce qui laisse donc aux employeurs la liberté de choisir comment ce jour travaillé et non payé va être appliqué. Plusieurs solutions s’offrent donc à eux: supprimer un jour de congé ou de RTT ou alors simplement offrir cette journée au salarié tout en s’acquittant de la cotisation de 0.3%. Certains employeurs décident plutôt de répartir cette journée sur l’année, c’est-à-dire en augmentant d’une ou deux minutes chaque journée de travail du salarié.

Cette journée, qui a rapporté 2.3 milliards en 2016, pourrait rapporter 2.37 milliards cette année, selon la CNSA. Si les estimations s’avèrent correctes, 946.6 millions d’euros iront au bénéfice des personnes handicapées afin d’assurer la prestation de compensation du handicap (PCH), améliorer le fonctionnement des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) et apporter des subventions aux établissements et services médico-sociaux. Le reste des bénéfices (1.420 milliard) servira à l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) à hauteur de 473.3 millions tandis que les 946.6 millions restant seront reversés aux établissements et services médico-sociaux précise la CNSA.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Le lundi de Pentecôte rapporte plusieurs milliards d'euros chaque année pour venir en aide aux personnes âgées et aux handicapés.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-