Petit-déjeuner: il y a trop de sucres dans certaines céréales pour enfants

Petit-déjeuner: il y a trop de sucres dans certaines céréales pour enfants

Publié le :

Mercredi 18 Octobre 2017 - 10:41

Mise à jour :

Mercredi 18 Octobre 2017 - 10:56
L'Association nationale de défense des consommateurs et usagers (CLCV) a rendu publique vendredi une enquête dans laquelle elle pointe du doigt l'excès de sucre dans certaines céréales pour enfants.
©Flickr/Creative Commons
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Alors qu'elles constituent le petit-déjeuner de nombreux enfants en France, l'Association nationale de défense des consommateurs et usagers (CLCV) met en garde contre ces produits de consommation courante. La CLCV a passé au crible 105 références de céréales vendues en grande surface. L'enquête a été réalisée dans les 10 enseignes de la grande distribution: Auchan, Carrefour, Casino, Cora, Intermarché, Leader Price, Leclerc, Lidl, Monoprix et Super U.

Et les résultats sont accablants. En utilisant le système Nutri-Score qui fonde le futur système d’étiquetage nutritionnel (qui note la qualité nutritionnelle des produits de A à E), l'étude, publiée vendredi 13, montre que 63% des paquets de céréales se trouvent dans la catégorie C et 28 % dans la catégorie D. Dans ces catégories se trouvent principalement certains pétales sucrés (88 %) et céréales fourrées (74 %).

Un seul produit, sur les 105 étudiés, a obtenu la note A (Weetos, anneaux chocolatés de Weetabix) et seulement 9 se sont vu attribuer un B.

En moyenne, les céréales étudiées ont une teneur moyenne de 28 g de sucre pour 100 g de produit. "Ainsi, pour une portion de 30 g (portion de céréales recommandée pour les enfants), en moyenne, les céréales de notre échantillon contiennent 1,7 morceau de sucre", s’alarme la CLCV.  "Ça part de l'idée qu'il faut une dose de 30 grammes pour les enfants, or souvent on a tendance à donner plus: 50 ou 60 grammes", a souligné mardi 17 sur RTL François Carlier, délégué général de l'association. 

La CLCV met donc en garde contre les consommateurs sur la consommation de céréales par les enfants mais conclut toutefois que "s’il ne s’agit pas nécessairement de bannir ces produits de ses placards", il convient d’en "faire un usage adapté". L'association appelle les fabricants "à une reformulation de leur recette pour améliorer la qualité nutritionnelle des produits, notamment les plus sucrés, et, à une augmentation de l’utilisation des céréales sous leur forme complète". 

Un seul produit, sur les 105 étudiés, a obtenu la note A du système Nutri-Score.


Commentaires

-