Peut-on avoir la grippe deux fois la même année?

Peut-on avoir la grippe deux fois la même année?

Publié le :

Mardi 05 Février 2019 - 20:44

Mise à jour :

Mardi 05 Février 2019 - 20:52
© JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Certains ont déjà contracter la grippe cette année, mais cela ne leur garantit pas la tranquillité. Il est en effet possible de l'avoir deux fois durant le même hiver s'il ne s'agit pas du même virus.

Avoir la grippe, ce n'est pas de chance. L'avoir deux fois c'est que le sort s'acharne, mais ce n'est pas impossible.

Certes, en principe, le fait d'être frappé par un virus force le corps à se protéger, les défenses immunitaires sont alors "formées" à combattre cet adversaire. Un même individu n'est donc pas censé durant une période courte être frappé deux fois par le même virus. Un fait qu'illustrent bien la varicelle et les oreillons, qu'il est très rare de contracter deux fois dans toute une vie.

Mais la grippe ne se résume pas à un seul virus. Il mute chaque année et il en existe plusieurs souches (A,B et C) et de nombreux sous-types pour la souche A. Le fait d'avoir eu la grippe ne protège donc que d'un seul sous-type de virus pour la saison. Ainsi, une personne qui a contracté une grippe de type A de la souche (H1N1) est tout à fait susceptibles de contracter quelques jours plus tard un virus de souche B.

Voir: Début de grippe, comment reconnaître les premiers symptômes

Les risques de tomber deux fois malades sont cependant significativement réduits si une souche domine largement les autres durant l'épidémie. En France, les virus B sont très minoritaires et ceux du groupe C sont rares même à l'échelle mondiale. Le risque d'être contaminé deux fois se joue donc essentiellemet sur le nombre de sous-types de souche A présents et l'éventuelle domination de l'un d'eux.

Pour cette épidémie 2018/2019, l'Institut de veille sanitaire (InVS) a noté la dernière semaine de janvier une "co-circulation des virus A(H1N1)pdm09 et A(H3N2)" qui représentaient respectivement 14% et 15% des cas sur cette période. Environ 70% des cas concernaient des virus de type A mais non sous-typés. Il ne semble donc pas y a voir de virus particulièrement plus virulent identifiable cette année.

Dans cette situation, la meilleure solution reste le vaccin qui, s'il n'est pas efficace à 100%, est conçu pour cibler les virus supposés les plus virulents chaque année.

Lire aussi:

Grippe, état grippal, rhume: quelle différence?

Grippe: combien de temps durent les symptômes

Grippe: les antibiotiques aident-ils à se soigner?

Avoir la grippe immunise contre un type de virus, mais ils sont nombreux à provoquer la maladie.


Commentaires

-