Photos d'enfants sur Facebook: la Gendarmerie nationale appelle à la prudence

Photos d'enfants sur Facebook: la Gendarmerie nationale appelle à la prudence

Publié le :

Dimanche 28 Février 2016 - 15:44

Mise à jour :

Dimanche 28 Février 2016 - 15:52
©Jennifer Jacquemart/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un nouveau défi, intitulé "Motherhood Challenge" et qui consiste à poster trois photos de ses enfants, fait actuellement le buzz sur Facebook. Pour la gendarmerie, ce phénomène, qui implique des mineurs, n'est pas sans danger.

Après le succès de l'"Ice Bucket Challenge", qui consistait à se verser un seau d'eau glacée sur la tête pour sensibiliser la population à la maladie de Charcot, un nouveau défi fait le buzz sur les réseaux sociaux: le "Motherhood Challenge". Le principe de cette chaîne, qui s'adresse cette fois-ci aux jeunes parents, est on ne plus simple: poster trois photos de ses enfants sur les réseaux sociaux et nommer ensuite dix amis pour qu'ils en fassent autant. Devenu viral en quelques jours seulement, ce nouveau challenge a immédiatement séduit les internautes et nombreux sont ceux qui se sont empressés de poster des photos de leur progéniture sur Facebook sans la moindre crainte. Toutefois, cet effet de mode ne serait pas sans danger.  

Sur Facebook, la Gendarmerie nationale a tiré la sonnette d'alarme en publiant mardi 23 une mise en garde sur sa page officielle. "Vous pouvez être toutes fières ou fiers d'ailleurs d'être une maman ou un papa de magnifiques bambins, mais attention! Nous vous rappelons que poster des photos de ses enfants sur Facebook n'est pas sans danger! Il est important de protéger la vie privée des mineurs et leur image sur les réseaux sociaux", a-t-elle expliqué avant de rappeler que "parfois, les bons moments méritent d'être juste partagés dans la vraie vie!".

En parallèle, la Gendarmerie de la Gironde a également réagi, invitant les internautes à ne pas partager la publication puis à lire et à appliquer les conseils de la CNIL (Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés) pour mieux maîtriser la publication de photos. L'institution conseille notamment de régler les paramètres de confidentialité de son compte et de ses publications afin de pouvoir restreindre l'accès aux photos seulement à ses proches par exemple. Il est également recommandé de faire régulièrement le tri dans ses photos.

Bien qu'ils puissent paraître anodins, de nombreux défis relayés sur les réseaux sociaux se sont révélés potentiellement dangereux.  Le défi de la "Neknomination", qui consistait à se filmer en train de boire une certaine quantité d'alcool, a notamment provoqué la mort de plusieurs participants. De même pour le défi "A l'eau ou au resto", qui a conduit à la noyade d'un jeune de 19 ans. Le "jeu des 72 heures" a également fait couler beaucoup d'encre, l'objectif étant de disparaître pendant 12, 24, 48 ou 72 heures, sans prévenir ses proches, et sans donner de nouvelles. 

 

Publier des photos d'enfants sur Facebook n'est pas une bonne idée selon la Gendarmerie nationale.

Commentaires

-