Pic de pollution à l'ozone: la vitesse réduite de 20km/h en Ile-de-France

Pic de pollution à l'ozone: la vitesse réduite de 20km/h en Ile-de-France

Publié le :

Mardi 24 Juillet 2018 - 08:34

Mise à jour :

Mardi 24 Juillet 2018 - 08:36
La circulation en Île-de-France, victime d'un épisode de pollution à l'ozone lié aux fortes chaleurs, sera réduite dès ce mardi de 20 km/h et les véhicules de plus de 3,5 tonnes devront contourner l'agglomération parisienne, a décidé lundi la préfecture de police de Paris.
© OLIVIER MORIN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Absence de vent et forte chaleur, l'addition de ces deux phénomènes a presque toujours la même répercussion pour Paris et l'Ile-de-France:  un pic de pollution à l'ozone. Et ce mardi 24 ne fait pas exception. Airparif a constaté un taux de concentration à l'ozone compris compris entre 180 et 210 µg/m³, soit un dépassement du seuil d'information et de recommandation qui est de 180 µg/m³. 

Par conséquent, la Préfecture de police de Paris a pris la décision de réduire la vitesse maximale autorisée sur les routes d'Ile-de-France de 20km/h (de 130 à 110 km/h, ou de 110 à 90 km/h ou de 90 à 70 km/h), ainsi que l'interdiction de la circulation des poids lourds de plus de 3,5 tonnes. "Ces deux jours consécutifs constituent un épisode de pollution persistant qui nécessite des mesures d'urgence graduées", explique l'autorité dans un communiqué.

Voir: Pollution: alerte d'Airparif, vers la circulation différenciée mardi 24?

Une réunion ce mardi entre des experts et des élus pourrait conduire, selon l'évolution de la situation, à la "mise en place éventuelle de la circulation différenciée", qui interdit la circulation des voitures les plus polluantes en fonction de leurs vignettes Crit'Air, obligatoires à Paris.

Anne Hidalgo (PS) avait également sollicité le Préfet de police pour la mise en place, dès ce mardi, de mesures de restriction de circulation prévues par la réglementation, mais s'est vue opposer une fin de non-recevoir. La Ville de Paris a donc décidé que le stationnement résidentiel serait gratuit pour les Parisiens ce mardi (comme c'était déjà le cas lundi) pour les inciter au covoiturage, à l’utilisation des transports en commun ou du vélo notamment. De nouvelles mesures comme la gratuité des transports en commun pourraient être prises dans les prochains jours si l'épisode caniculaire se poursuit.

Polluant "secondaire", l'ozone se forme sous l'action d'un fort ensoleillement et de températures élevées par la combinaison de deux polluants: les COV, émis par des sources naturelles mais également par l'industrie, et les oxydes d'azote (principalement émis par le trafic routier).

L'ozone peut provoquer des irritations au niveau des yeux, des toux et des problèmes pulmonaires, surtout chez les enfants et les personnes asthmatiques.

Lire:

Alerte pollution à Paris: stationnement gratuit ce lundi, des restrictions de circulation mardi?

Qualité de l'air: les masques antipollution sont-ils inutiles?

IDF: le covoiturage gratuit étendu aux pics de pollution 

 

La circulation en Île-de-France, victime d'un épisode de pollution à l'ozone lié aux fortes chaleurs, sera réduite dès ce mardi de 20 km/h.


Commentaires

-