Porte claquée, clés oubliées: comment éviter les arnaques de certains serruriers

Article partenaire

Porte claquée, clés oubliées: comment éviter les arnaques de certains serruriers

Publié le :

Mardi 03 Juillet 2018 - 15:41

Mise à jour :

Jeudi 05 Juillet 2018 - 09:36
Article partenaire - Le passage d'un serrurier laisse parfois un bien mauvais souvenir, notamment lorsque le tarif s'envole pour des raisons pas toujours très claires. Pour éviter ce genre de déconvenue, il vaut mieux se renseigner en amont.
©Flickr Creative Commons
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

En 2017, plus de 5.000 plaintes ont été déposées par des particuliers en France contre des arnaques lors de dépannages à domicile. Parmi ces derniers, un bon nombre concernait des serruriers forts peu scrupuleux. Une porte qui claque et des clés restées à l'intérieur, c'est une mésaventure qui est arrivée à de nombreuses personnes et qui a rarement d'autre dénouement que l'appel d'un spécialiste.

Et là, les tarifs varient grandement et peuvent parfois s'envoler pour atteindre des sommes totalement farfelues comme 1.000 euros pour l'ouverture d'une porte. Pour éviter les mauvaises surprises, il est nécessaire de prendre quelques petites précautions d'usages.

Tout d'abord, il est nécessaire de connaître la législation d'usage. En effet, depuis le 1er avril 2017, les professionnels du bâtiment et de l’équipement de la maison sont tenus d’afficher le prix des prestations de dépannage, de réparation, de rénovation et d’entretien. 

Le plus simple est de s'adresser à un professionnel qui affiche donc ses prix, sur son site Internet par exemple, comme c'est le cas pour ce serrurier lyonnais. La méthode qu'il utilise est fort simple et très transparente: la personne qui fait appel à ce service peut vérifier les prix en amont sur le site internet ou même par téléphone. Une fois sur place, le serrurier se doit de communiquer à nouveau le prix et propose un devis. Libre alors à l'usager d'accepter ou non.

Un autre conseil est d'éviter au maximum d'appeler un serrurier dont on a trouvé le numéro via un prospectus placé dans la boîte aux lettres. C'est en effet là que se situe la majorité des arnaques. C'est cruel pour les serruriers honnêtes qui démarchent par cette pratique.

Enfin, la bonne vieille méthode du bouche-à-oreille fait toujours preuve d'efficacité donc n'hésitez pas à demander à vos proches si ils connaissent un bon artisan... et honnête surtout.

 

Pour éviter les arnaques de serruriers, quelques conseils.

Commentaires

-