Pour être performant au travail, mangez avec vos collègues

Pour être performant au travail, mangez avec vos collègues

Publié le :

Jeudi 10 Décembre 2015 - 10:57

Mise à jour :

Jeudi 10 Décembre 2015 - 11:03
Manger avec ses collègues, au-delà d'un moment de partage, serait aussi très bon pour les performances au travail, selon une nouvelle étude américaine. Très utile pour booster l'efficacité, mais pas seulement.
©Michael Coghlan/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les humains sont des êtres profondément sociaux, comme vient de le démontrer une nouvelle étude américaine. Pourtant, à première vue, rien à voir avec la choucroute: cette enquête, publiée dans la très sérieuse revue Human Performance, porte sur la relation entre les performances au travail et la présence, ou non, d'un restaurant d'entreprise mis à disposition des employés.

En s'interrogeant sur le sujet, destiné notamment à savoir si les sociétés avaient raison, en termes purement financiers, d'investir dans des cafétérias d'entreprise, les scientifiques new-yorkais ont décidé d'étudier une population de pompiers passant la majeure partie de leur temps dans leur caserne.

L'équipe de l'université de Cornell a dans un premier temps recensé les soldats du feu prenant leurs repas en équipe. Les résultats sont ceux que tout un chacun peut constater sur son propre lieu de travail: pour certains, manger avec ses collègues, est un moment privilégié qu'ils ne rateraient sous aucun prétexte, au point même de manger deux fois, avec la famille, puis les collègues (ce qui est déjà beaucoup plus rare...), tandis que d'autres au contraire préfèrent se rassasier dans leur coin.

Dans un second temps les scientifiques ont interrogé les superviseurs des différentes équipes observées et leur ont demandé de noter, de 1 à 10, leur niveau de performance.

Il en ressort des performances accrues pour les groupes qui mangent ensemble. "Manger ensemble est un acte beaucoup plus intime qu’étudier un tableau Excel en réunion. (...) D’un point de vue anthropologique, partager un repas est une ancienne tradition permettant de tisser un lien social, et cela semble se perpétuer sur les lieux de travail", explique Kevin Kniffin, l'un des auteurs de l'étude. A l'inverse, quand le groupe, en entier ou l'un de ses membres, préfère s'isoler "c'est un signal que quelque chose de profond se passe mal au sein du groupe, en particulier dans la manière de travailler".

Et comme l'étude portait sur l'intérêt économique des restaurants collectifs, plutôt que sur le bien-être des salariés, deux sujets pourtant intimement liés, les scientifiques concluent donc que "pour augmenter le rendement au travail, les entreprises devraient investir dans la mise en place de cafétérias". Des pompiers au moins.

 

Manger avec ses collègues permet de tisser des liens et d'améliorer les performances au travail, dit cette étude.


Commentaires

-