Pourquoi appelle t-on le premier jour du Carême le "mercredi des Cendres"?

Célébration chrétienne

Pourquoi appelle t-on le premier jour du Carême le "mercredi des Cendres"?

Publié le :

Mercredi 01 Mars 2017 - 11:51

Mise à jour :

Mercredi 01 Mars 2017 - 12:07
Ce mercredi est un jour spécial pour la communauté chrétienne. Il est le "mercredi des Cendres" qui marque le début du Carême, une période de quarante jours avant Pâques. Quelle est la signification de cette date particulière et son association aux cendres?
© FRANK PERRY / AFP/Archives
PARTAGER :

Lucas Carcano

-A +A

Cette année, le Carême commence le 1er mars pour la communauté chrétienne. Cette période de quarante jours qui se termine par la Passion et la Résurrection célébrée à Pâques débute par le "mercredi des Cendres".

Dans la bible, les cendres sont le signe qui exprime la tristesse de l’homme devant le malheur, relate La CroixA l'église, chacun s’avance vers le prêtre pour recevoir une petite croix tracée sur le front avec des cendres. Elles sont obtenues après avoir brûlé des rameaux desséchés, ceux qui ont été bénis lors du dimanche des Rameaux l’année précédente. La flamme qui brûle les rameaux représente "l’amour qui peut brûler tout ce qui est triste, tout ce qui est desséché en chacun".

Les cendres symbolisent la poussière. D’ailleurs, elles sont désignées par le même mot en hébreu. Les chrétiens l'utilisent pour rappeler aux fidèles que l'homme est un être fragile. Ainsi il aurait besoin de Dieu pour changer son cœur, pour enlever toute cette poussière et voir la lumière. Pour cette raison, le prêtre assortit souvent la phrase "Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière" à la petite croix qu'il trace sur le front des fidèles.

"Le mercredi des Cendresc’est le signe que nous voulons faire plus de place à Dieu dans nos vies, comme les premiers soleils de printemps chassent le gris de l’hiver", écrit La vie.

Dans l’Eglise, la symbolique biblique des cendres s’est imposée très rapidement. Dès l'antiquité, les pénitents se couvraient la tête de cendre. Vers le 6e siècle l'église a voulu que le Carême, temps préparatoire à la fête de Pâques, dure quarante jours. Comme les dimanches étaient marqués par la joie de la Résurrection, ils ne pouvaient être comptés dans cette période de pénitence. Il a alors été décidé que le début du Carême serait avancé au mercredi précédent le premier dimanche. D'où le "mercredi des Cendres".

 

Les cendres symbolisent la poussière. Les chrétiens l'utilisent pour rappeler aux fidèles que l'homme est un être fragile.

Commentaires

-