Pourquoi fait-on un doigt d'honneur?

F**k

Pourquoi fait-on un doigt d'honneur?

Publié le :

Jeudi 12 Mars 2015 - 16:21

Mise à jour :

Mardi 13 Février 2018 - 21:57
Souvent utilisé lors de certains excès de colère, le doigt d'honneur est devenu un geste ordurier, presque banal. Popularisé pendant la guerre de Cent ans, son origine remonterait à bien plus loin. On vous raconte tout.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :
-A +A

Devenu presque anodin, le doigt d'honneur est utilisé par beaucoup, même par les célébrités, tels l'acteur Fabrice Luchini, la chanteuse Rihanna ou les top-models Emily Ratajkowski et Kim Kardashian, censées montrer un minimum l'exemple. Alors que certains l'utilisent pour un oui pour un non, le sens premier du doigt d'honneur s'est perdu. Ce geste, souvent associé à l'expression "va te faire voir" (version polie), a été popularisé pendant la guerre de Cent ans (116 en réalité, de 1337 à 1453). Pendant cette bataille qui opposait l'Angleterre à la France, les Français avaient ainsi pris pour habitude de couper l'index et le majeur des archers anglais, faits prisonniers, pour qu'ils ne puissent plus décocher la moindre flèche.

Histoire de narguer l'ennemi, en signe de défiance, les archers anglais exhibaient alors leur index et leur majeur avant une bataille contre les Français. Si aujourd'hui, les Anglais ont gardé cette tradition, exprimant leur colère avec ces deux doigts, les Français, eux, ont seulement gardé le majeur.

Bien que les faits historiques puissent expliquer ce fameux geste, il semblerait cependant que le doigt d'honneur soit apparu bien plus tôt. Pour certains, il remonte au moins au IVe siècle avant Jésus-Christ, en Grèce. Le philosophe Diogène serait le premier à l'avoir utilisé pour afficher son désaccord. "Un intellectuel public souhaitant exprimer son mépris pour une baudruche de politicien (Démosthène, NDLR) choisit un geste familier. Il déploie son majeur et déclare: +voici le grand démagogue+", est-il ainsi écrit dans un récit d'un historien grec.  

D'autres associeraient ce geste à la civilisation romaine. Chez les Romains, le majeur dressé portait le nom de "Digitus impudicus", soit le doigt "effronté", "indécent" ou "injurieux". Selon l'historien romain Tacite, les tribus germaniques montraient de la même manière leurs doigts aux envahisseurs romains lors de leurs combats réguliers. 

Si les explications sont nombreuses, une d'entre elles mentionne par ailleurs les origines animales. Selon l’anthropologue Desmond Morris cité par la BBC, certains singes sud-africains ont en effet l'habitude de présenter leur sexe dressé en signe de mécontentement. Le majeur représenterait ainsi un pénis et les doigts serrés autour de lui les testicules...

Le député PS Henri Emmanuelli, s'est emporté en juin 2011 contre les propos de François Fillon à l'Assemblée nationale.

Commentaires

-