Pourquoi la rentrée scolaire est-elle en septembre?

Une histoire de culture

Pourquoi la rentrée scolaire est-elle en septembre?

Publié le :

Lundi 24 Août 2015 - 15:28

Mise à jour :

Mardi 15 Août 2017 - 16:00
Mais oui, mais oui, l'école c'est reparti. En ce début septembre, comme chaque année depuis des décennies, les élèves font leur rentrée. Mais au fait, pourquoi la date de la rentrée scolaire est-elle fixée au début du neuvième mois de l'année? Un indice: le beau temps ne fait rien à l'affaire.
©Charles Platiau/Reuters

Auteur : Pierre Plottu

 
-A +A

La rentrée scolaire marque la fin des grandes vacances d'été, donc elle est en septembre. Si cette affirmation est tout ce qu'il y a de plus vrai (et logique), la raison du choix de cette date pour marquer le retour de nos chères petites têtes blondes sur les bancs de l'école est bien plus complexe. Pour l'expliquer, il faut même se replonger dans ses cours d'histoire et sur l'origine des vacances d'été…

Nous sommes en 1231, très exactement. Le pape Grégoire IX, connu pour être le père de l'Inquisition, décide, pour limiter les absences des étudiants qui désertent les universités durant les moissons d'été pour aider leurs parents aux champs, de fermer les facultés durant un mois sur cette période. Les grandes vacances sont nées.

C'est ainsi bien du fait de la très forte population paysanne française que les vacances d'été sont… en été. Une tradition qui perdure tant que l'agriculture tient le haut du pavé en France et qui s'étend même en durée pour coïncider également avec les vendanges, qui ont lieu le plus souvent courant septembre. Ainsi, au début du XIXe siècle, les grandes vacances débutent vers le 5 août et s'achèvent vers le 20 septembre.

Pour autant, en raison des différentes traditions et cultures (au sens littéral) françaises, si la plupart des grandes vacances rentrent à peu près dans ces clous, elles différent selon les régions. En 1882, lorsque le ministre de l'Instruction publique Jules Ferry rend l'école obligatoire, les dates des congés estivaux varient donc et sont fixées par les préfets.

Ce n'est qu'en 1939, sous la IIIe République, que les dates des grandes vacances sont harmonisées. Avec l'arrivée des congés payés instaurés par le Front populaire en 1936 et la baisse de la prépondérance des métiers agricoles, de plus en plus de Français partent profiter de leurs repos plus tôt. Afin d'éviter au maximum l'absentéisme des écoliers, le régime décide ainsi d'allonger le repos estival de tous les enfants, de la maternelle au lycée, et de le fixer du 15 juillet au 30 septembre. La rentrée se fait donc début octobre, avant d'être avancée une trentaine d'années plus tard, en 1961, alors que les dates des grandes vacances évoluent encore et vont de fin juin à mi-septembre.

Des exceptions légales persistent toutefois pour les enfants de paysans. Accordées par les inspecteurs académiques à la demande des parents qui ont besoin de leurs enfants pour les vendanges, ces autorisations d'absence vont du 15 au 30 septembre avant d'être supprimées en 1981. Les ouvriers et employés ont alors largement remplacé les agriculteurs et autres éleveurs, et les vacances d'été n'ont plus lieu de s'étendre jusqu'en septembre, estime alors le gouvernement. Le calendrier scolaire que l'on connaît encore aujourd'hui est alors gravé dans le marbre. Tout comme la date de la rentrée, devenue une tradition du début du mois de septembre.

 

 

Auteur : Pierre Plottu

 
La rentrée, un événement pour les petits comme les plus grands…

Commentaires

-