Pourquoi le leader du Tour de France porte-t-il un maillot jaune?

Une histoire de papier…

Pourquoi le leader du Tour de France porte-t-il un maillot jaune?

Publié le :

Mardi 23 Juin 2015 - 16:06

Mise à jour :

Mardi 09 Mai 2017 - 23:36
Devenu synonyme de leader de la course, le maillot jaune du Tour de France est un des emblèmes de la Grande Boucle. Mais, au fait, pourquoi est-il jaune?
©Jean-Paul Pelissier/Reuters
PARTAGER :

Pierre Plottu

-A +A

C'est LA consécration pour un coureur cycliste: porter, même pour quelques jours, et, mieux encore, ramener sur les Champs-Elysées de Paris le fameux maillot jaune de leader du Tour de France. Mais, au fait, d'où vient la couleur de ce paletot si caractéristique (et voyant) qui fait partie de la légende de la course?

Sur le "pourquoi" de ce jaune, la réponse est assez simple. Le Tour de France a été créé en 1903 par un quotidien sportif, L'Auto, ancêtre de L'Equipe, qui était imprimé sur papier jaune (pour se démarquer de son concurrent Le Vélo qui l'était quant à lui sur papier vert). La couleur du maillot provient donc de celle des pages du journal qui organisait la course à ses débuts. Un procédé qui a d'ailleurs été repris de l'autre côté des Alpes pour le Tour d'Italie: le Giro a été créé par La Gazzetta dello Sport, imprimée sur des feuilles roses, et le leader de la course porte un maillot rose.

Là où les choses se corsent, c'est pour le "quand". Bien que des historiens soient capables de raconter dans le détail des événements remontant à plusieurs siècles, il semble en effet beaucoup plus compliqué de dater précisément l'apparition de la célèbre liquette. L'hypothèse généralement admise est que le maillot jaune est apparu pour la première fois lors de la 11e étape du Tour de 1919, le 19 juillet au départ de Grenoble, sur les épaules du coureur français Eugène Christophe. D'autres, moins nombreux, avancent toutefois qu'il aurait été aperçu dès 1913 et porté alors par le Belge Philippe Thys.

Quoi qu'il en soit, endossé par plus de 250 coureurs différents depuis sa création, le maillot jaune fuit depuis un certain temps les Français qui ne l'ont plus ramené sur les Champs depuis 1985 et la victoire de Bernard Hinault. Ce dernier l'a également endossé 75 fois soit une vingtaine de jours en jaune de moins que le recordman Eddy Merckx (96 fois).

Le maillot jaune est aussi un enjeu financier pour les coureurs qui l'endossent. Il leur rapporte ainsi, pour chaque jour de course, 500 euros et représente une prime de 500.000 euros pour la victoire finale. De quoi voir la vie en jaune.

Le leader du classement général du Tour est en jaune.

Commentaires

-