Pourquoi se fait-on la bise?

Tradition française

Pourquoi se fait-on la bise?

Publié le :

Mercredi 24 Février 2016 - 14:56

Mise à jour :

Lundi 04 Avril 2016 - 10:31
Signe d'amitié et de respect, la bise est une tradition française incontournable. Mais pourquoi a-t-elle autant de signification dans notre société?
©JeroenvanderMeyde/Wikimediacommons

Auteur : Stanislas Stantchev

  
-A +A

C'est une tradition qui remonterait à la Bible. "Dès que Laban eut entendu parler de Jacob, fils de sa sœur, il courut au-devant de lui, il l'embrassa et le baisa, et il le fit venir dans sa maison", peut-on lire dans La Genèse, chapitre 29 verset 13. En France, faire la bise est une habitude, lorsque deux personnes proches veulent se saluer. Dans certains départements, d'ailleurs, comme dans la Sarthe, on fait la bise quatre fois, d'après le site Combiendebises, qui se réfère aux votes des internautes. Dans le Finistère, la tradition veut que les gens se fassent une bise. Et si la majorité du nord de la France tend la joue droite avant la gauche, c'est l'inverse en Alsace et dans la région niçoise.

Mais pourquoi fait-on la bise sur la joue? Selon le spécialiste de l'anthropologie du corps David Breton cité par L'Express, faire la bise est une rare occasion de toucher le visage d'autrui, et la joue qui est habituellement sans grand intérêt prend tout d'un coup une certaine valeur. "Les enfants sont l'objet d'innombrables baisers de la part de tous", explique le sociologue, ce qui n'est pas le cas à l'âge adulte. La bise est donc l'occasion de montrer son affection, son amitié ou encore son respect, tout en intégrant un certain degré de proximité, par exemple dans le monde de l'entreprise où deux collègues peuvent se serrer la main ou se faire la bise.

"C'est d'abord un signe d'égalité: on se fait face", commente le philosophe Gérarld Cahen, toujours cité par L'Express. "Ce qui est frappant aujourd'hui, c'est que tout le monde embrasse tout le monde. A la génération de nos parents ou de nos grands-parents, on n'embrassait pas un adulte à la fin du premier repas pris ensemble. Il y a une démocratisation du baiser, dans une société où on a besoin de recréer des contacts qui manquent".

La bise a également changé de dimension dans la société. Gérald Cahen, auteur de Le Baiser: Premières leçons d'amour, estime, dans Le Parisien, qu'il était impensable il y a quelques décennies que les deux hommes amis se fassent la bise entre eux. "Jusqu’à récemment, il ne me serait pas venu à l’esprit d’embrasser mes amis", avoue-t-il. Aujourd'hui, les femmes respectent toujours plus la bise que les hommes, mais cette pratique est devenue une tradition pour la majorité des Français. Pour les étrangers qui viennent visiter l'Hexagone, la bise peut les gêner, voire les choquer, car ils n'ont pas l'habitude. Aux Etats-Unis, par exemple, les gens se saluent en se faisant un léger câlin, ou tout simplement en se serrant la main. Pas question de toucher au visage.

 

 

Auteur : Stanislas Stantchev

 
La bise de Beatrix des Pays-Bas, ancienne reine du pays qui a abdiqué en faveur de son fils Willem-Alexander, roi actuel.

Commentaires

Identifiez-vous pour poster des commentaires