Prévisions météo mai et juin 2019: de la pluie jusqu'à l'été?

Prévisions météo mai et juin 2019: de la pluie jusqu'à l'été?

Publié le :

Lundi 20 Mai 2019 - 15:04

Mise à jour :

Lundi 20 Mai 2019 - 15:14
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Après un début de mois de mai maussade, les prévisions de Météo France ne laissent envisager que peu d'améliorations jusqu'au mois de juin. Les premières projections concernant l'été sont toutefois plus rassurantes.

Le mois de mai 2019 a été particulièrement maussade et les prévisions jusqu'au mois de juin ne sont guère encourageantes. Le temps des baignades printanières ne semble pas vouloir se montrer et la situation pourrait rester au mieux mitigé dans les jours qui viennent.

Mardi 21 sera encore gris voire pluvieux sur la majorité du pays. Mercredi et jeudi, le soleil reprendra enfin le dessus même si les nuages persisteront et que les températures resteront plutôt fraîches, les 20 degrés n'étant que rarement dépassés.

Mais cette situation ne devrait pas perdurer et c'est un nouveau week-end d'averses et de grisaille qu'annonce Météo France sur la majorité du pays. Si l'indice de confiance diminue avec le temps, les prévisions restent sur le pays jusqu'à jeudi 30 mai. Dès lors, le soleil devrait tarder à revenir, même si au nord de la Loire, la pluie pourrait perdurer encore au début du mois de juin.

Voir: Corse - impressionnantes chutes de neige en plein mois de mai

Celui-ci sera-t-il également "pourri"? Les prévisions saisonnières de Météo France permettent déjà de donner les grandes lignes de la fin du printemps et du début de l'été à l'échelle européenne. "Des conditions sèches sont attendues du nord-est de la France à l'Allemagne aux Pays Baltes et au sud de la Scandinavie", prévient l'organisme, conditions qui devraient donc permettre au nord et à l'est de la France de subir moins de précipitations. Sur le reste du pays, aucun scénario n'est privilégié.

En termes de températures, celles-ci devraient être en juin supérieures aux normales saisonnières sur la majorité de l'Europe. Pour la France, il y a 50% de chance que le temps soit "chaud", chiffre qui monte à 70% le long des frontières du nord-est. Rien ne laisse présager d'une canicule pour l'instant, d'autant plus que "le temps pourrait être plus instable autour de la Méditerranée, notamment orientale, ce qui y limiterait la progression des températures".

Lire aussi:

Plusieurs records de chaleur battus pour un mois de février, selon Météo-France

La pluie devrait être très présentes jusqu'au mois de juin.


Commentaires

-