Remboursement d'impôts: le mail est une arnaque à la carte bleue

Remboursement d'impôts: le mail est une arnaque à la carte bleue

Publié le :

Vendredi 01 Mars 2019 - 15:43

Mise à jour :

Vendredi 01 Mars 2019 - 16:00
© Kirill KUDRYAVTSEV / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un mail frauduleux prétendument envoyé par les impôts circule ce jeudi 1er mars. Il s'agit d'une escroquerie visant à obtenir les numéros de carte bancaire du destinataire.

Le mail évoque un remboursement d'impôts mais c'est une arnaque en ligne. Un mail frauduleux circule ces jours-ci et se présentant comme émanent de la Direction générale des Finances publiques. On peut y lire: "Après les derniers calculs annuels de l’exercice de votre activité, nous avons déterminé que vous êtes admissible à recevoir un remboursement de notre part d’un montant de ...".

Le destinataire est invité à cliquer que un lien pour accéder à son formulaire de remboursement, lequel le renvoie sur une page qui imite assez bien les "codes" du site officiel impots.gouv.fr. Là, la victime est invitée à donner d'abord ses noms, date de naissance et coordonnées et même le mot de passe qu'elle utilise habituellement pour accéder à son espace personnel.

Voir: Les autorités mettent en garde contre une arnaque "massive" par mail

C'est ensuite que l'escroquerie se joue puisque le site demande le numéro de carte bancaire ainsi que la date d'expiration et le cryptogramme visuel. Soit les éléments nécessaires pour faire un achat en ligne. La plupart des banques prévoient l'envoie d'un code par SMS pour valider de tels achats, ce qui peut empêcher les voleurs de s'en servir tout de suite. Mais d'autres opérations ne nécessitent que la date de naissance du propriétaire de la carte. Les personnes ayant donné leur code doivent donc faire opposition.

Il s'agit d'une méthode classique de "fishing" qui peut être évitée grâce à certains réflexes. Les mails de ce type contiennent souvent des fautes de formulation ou d'orthographe qui peuvent déjà mettre la puce à l'oreille. L'aspect dépouillé du faux site, dont les onglets ne fonctionnent pas et dont l'adresse est assez étrange, est un autre indice.

Plus généralement, les Finances publiques rappellent que "le numéro de carte bancaire ne vous est jamais demandé pour le paiement d’un impôt ou le remboursement d’un crédit d’impôt, ni pour compléter vos coordonnées personnelles". Et de conseiller: "En cas de doute sur l’identité de l’expéditeur d’un courrier postal ou électronique portant en-tête ou signature de la Direction générale des Finances publiques, du Ministère des Finances et des Comptes publics, contactez votre Centre des Finances publiques".

Lire aussi: Disneyland, Air France, Futuroscope… attention à la nouvelle arnaque WhatsApp

Un mail frauduleux propose un remboursement d'impôts mais il s'agit d'une arnaque.


Commentaires

-