Sans le savoir, l'Homme ingère des milliers de particules de plastique chaque année

Sans le savoir, l'Homme ingère des milliers de particules de plastique chaque année

Publié le :

Mardi 11 Juin 2019 - 11:06

Mise à jour :

Mardi 11 Juin 2019 - 11:18
© Olivier MORIN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Une récente étude canadienne dévoile que l'être humain ingère en moyenne 52.000 microparticules de plastique à son insu chaque année. Ces particules viendraient de la dégradation naturelle des produits du quotidien fabriqués à base de plastique.

L'étude fait froid dans le dos et est publiée dans une période où, justement, les débats sur l'utilisation du plastique sont au cœur de l'actualité.

Une étude canadienne publiée dans la revue Environmental Science and Technology mercredi dernier assurait en effet que les hommes ingéraient en moyenne 52.000 microparticules de plastique par an.

Bien sûr, c'est à notre insu que nous avalons cette quantité de plastique. Celle-ci augmente cependant si l'on ne consomme que de l'eau en bouteille. La pollution de l'air joue aussi beaucoup.

A voir aussi: La France, plus gros producteur de déchets plastiques en Méditerranée, selon WWF

Ces microparticules de plastique seraient difficiles à éviter. Elles proviendraient de l'usure naturelle de produits du quotidien fabriqués à partir de cette matière comme les vêtements, les lentilles de contact ou même les pneus de voiture.

Mais certains aliments seraient aussi contaminés selon l'étude: les fruits de mer ou même le sel sont particulièrement touchés. En effet, les huîtres ou encore les moules filtrent de fortes quantités d'eau, souvent contaminée.

Si l'impact sur la santé n'est pas prouvé par l'étude, il est évidemment préférable de limiter sa consommation de produits fabriqués à base de plastique ou même d'aliments emballés.

A lire aussi:

La viande "en plastique" n'allèche guère les jeunes bouchers

A Montbrison, on recycle les films plastique à tour de bras et à toute vitesse

Océans : sur les traces du mystère du "plastique perdu"

Une étude canadienne a dévoilé que l'homme ingérait 52.000 microparticules de plastique en moyenne par an.

Commentaires

-