Épidémie de grippe: la transmission par l'air sous-estimée?

Épidémie de grippe: la transmission par l'air sous-estimée?

Publié le :

Samedi 20 Janvier 2018 - 15:00

Mise à jour :

Samedi 20 Janvier 2018 - 15:30
©Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L’épidémie de grippe aurait atteint son pic lors de la deuxième semaine de janvier mais reste virulente. Les règles pour éviter sa transmission restent donc de mise. Mais alors que les recommandations des autorités sanitaires visent essentiellement la contagion par le toucher ou les éternuements, une étude américaine publiée jeudi 18 insiste sur l'importance de la contagion par le simple fait de respirer à côté d'une personne contaminée.

En période d'épidémie, les organismes de santé publique insistent sur la nécessité de se laver les mains régulièrement afin de ne pas pas contaminer par le toucher d'autres personnes ou des objets qui serviront de transmetteurs du virus. De même, il est recommandé de toujours éternuer dans un mouchoir afin d'éviter que les postillons se répandent dans l'air.

Lire aussi: Épidémie de grippe: l'OMS alerte sur la hausse du nombre de morts

Mais l'étude en question juge que l'autre moyen de contamination n'est pas assez évoqué. La grippe est en effet transmissible par l'air, mais l'impact de ce vecteur est mal connu selon les chercheurs américains. Ils se sont donc livrés à une expérience visant à recueillir dans l'air les virus de 142 patients infectés dans diverses situations.

"Nous avons constaté que les personnes infectées contaminaient l'air alentour avec un virus infectieux juste en respirant, sans tousser ni éternuer", a expliqué le docteur Donald Milton de l'université du Maryland. Selon lui, les personnes infectées -qui sont le plus contagieuses dans les sept premiers jours- devraient donc "rentrer chez elles plutôt que de contaminer leur environnement de travail".

L'étude portait sur un nombre restreint de cobayes et n'a pas impliqué de contamination humaine. Toutefois, d'autres sources rappellent qu'il ne faut pas négliger ce mode de transmission. L'Institut Pasteur rappelle ainsi qu'elle se transmet également "au moyen des microgouttelettes et des particules excrétées par les sujets infectés lorsqu’ils parlent, toussent ou éternuent" et recommande le port d'un masque en situation d'épidémie.

Selon une étude américaine, la transmission de la grippe par la simple présence d'un malade serait sous-estimée.


Commentaires

-