Sculpteo fait forte impression

Pionnier français de l'impression 3D

Sculpteo fait forte impression

Publié le :

Lundi 29 Décembre 2014 - 02:09

Mise à jour :

Lundi 29 Décembre 2014 - 02:19
Avec son service d’impression 3D en ligne, Sculpteo est une des premières entreprises à avoir flairé le potentiel de cette nouvelle technologie. Elle met aujourd’hui ses compétences au service de ceux qui veulent donner corps à leurs projets.
©Sculpteo
PARTAGER :
-A +A

Tandis que le phénomène de l’impression 3D ne touche le grand public que depuis un an environ, Sculpteo, fondée en 2009, fait figure de pionnier français dans cette révolution, certes plus confidentielle que prévu, mais non moins réelle.

Clément Moreau, cofondateur de Sculpteo avec Eric Carreel, travaillait auparavant chez Thomson Technicolor. C’est en utilisant, à l’époque, l’impression 3D pour la réalisation de prototypes qu’il prend conscience qu’il est "face à une révolution et à un moyen de production, plus qu’un simple outil de maquettage", confie-t-il à FranceSoir.

En avance sur la plupart des acteurs français de l’impression 3D, Sculpteo mise également sur une offre différente. Plutôt que de vendre des imprimantes ou du matériel d’impression 3D, l’entreprise propose à ses clients de donner corps à leurs idées.

Les clients envoient à l’entreprise, via son site Internet, les plans de l’objet qu’ils cherchent à réaliser. Le travail de Sculpteo se fait alors en trois étapes. Un travail de préparation au niveau informatique, pour vérifier que le produit est bien réalisable et éventuellement "réparer" le fichier. La fabrication proprement dite, grâce à une imprimante 3D professionnelle parmi la dizaine que possède l’entreprise. Puis une phase de finition, de ponçage, polissage de l’objet. 

Devenir une référence

Sculpteo propose elle-même un large catalogue de produits, de la figurine à la coque de smartphone en passant par le pendentif et la tasse à café.

Si aujourd’hui des imprimantes 3D pour particuliers ou petites entreprises sont disponibles pour quelques centaines d’euros, Sculpteo utilise des moyens "plus lourds et plus chers". Cette technologie la rend presque insensible à cette concurrence qui permet, selon Clément Moreau, de réaliser des prototypes mais n’est pas viable pour une production en série.

Car si n’importe quel particulier capable de créer un fichier 3D peut avoir recours au service de l’entreprise, c’est désormais vers les professionnels que se tourne davantage Sculpteo. L’impression 3D permet en effet de "fabriquer de petites séries, de lancer un business" ou de "réaliser une étude de marché qui ait une vraie valeur" en produisant quelques centaines de pièces pour en mesurer le succès. "Ce qui est vrai dans le logiciel ne l’est pas forcément dans le matériel", explique Clément Moreau, "la 3D libère la créativité dès lors que vous y avez accès".

L’impression 3D pouvant être utilisée dans de nombreux domaines, la stratégie de Sculpteo consiste à mettre cette technologie à disposition des personnes et entreprises qui en ont l’usage mais n’ont pas les connaissances techniques ou le matériel nécessaire. 

Partenariats

Forte d’une expérience déjà bien assise dans un secteur relativement nouveau, Sculpteo accroît sa visibilité via des partenariats avec des géants de l’industrie moderne comme Orange, le logiciel Adobe Photoshop ou Amazon. De quoi devenir la référence en France et même au-delà puisque l’entreprise réalise un quart de son chiffre d’affaires aux Etats-Unis, un pays où l’impression 3D est plus courante.

Une stratégie payante: le chiffre d’affaires de Sculpteo a triplé entre 2012 et 2013 et Clément Moreau espère le doubler encore cette année. En plus de son atelier originel dans les Pyrénées, Sculpteo vient d’ouvrir une nouvelle usine à Villejuif (Val-de-Marne) et fait actuellement travailler 35 personnes.

Plusieurs milliers de pièces sortent quotidiennement des ateliers Sculpteo, notamment pour les secteurs du petit électroménager et de la bijouterie, car il est tout à fait possible de travailler avec des métaux précieux. L’impression 3D ne connaît donc que peu de limites, un bon point pour Sculpteo et pour tous les projets que l’entreprise permet de réaliser.

 

 

 

 

Des décorations de Noël réalisées grâce à une imprimante 3D

Commentaires

-