Sols de crèches pollués: à Paris, neuf structures inquiètent particulièrement

Environnement

Sols de crèches pollués: à Paris, neuf structures inquiètent particulièrement

Publié le :

Vendredi 17 Novembre 2017 - 17:04

Mise à jour :

Vendredi 17 Novembre 2017 - 17:08
L'association de protection de l'environnement Robin des Bois a révélé jeudi qu'une trentaine de crèches, à Paris, ou structures d'accueil de la petite enfance étaient installées sur des sols pollués par du plomb, des solvants chlorés ou encore des hydrocarbures. Au moins sept établissements sont classées C, et nécessites des aménagements et autres mesures de précaution.
© MARTIN BUREAU / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Quand des parents confient leur enfant à une crèche, ils le font en étant persuadés que leur progéniture évoluera dans un milieu sain. Mais l'association de protection de l'environnement Robin des Bois a révélé qu'en Île-de-France, et plus particulièrement à Paris même, ce n'était pas toujours le cas.

Selon une enquête, publiée jeudi 16 sur le site de l'ONG, 40 crèches parisiennes ont été diagnostiquées par le Bureau de recherches géologiques et minières, et 30 d'entre elles étaient concernés par la pollution des sols.

Ces structures sont contaminées par des hydrocarbures, du mercure, des solvants chlorés et du plomb, à des degrés plus ou moins importants. Ainsi, si 21 crèches (soit 52% des établissements examinés) requièrent une vigilance renforcée (et sont classées en catégorie B), au moins sept autres inquiètent particulièrement et nécessitent dans un futur proche des aménagements et autres mesures de précaution (classées C).

Dans le 10e arrondissement, le groupe Petites Ecuries, dans lequel ont été mesurées des teneurs en plomb de 1.400 mg/kg dans les sols du jardin pédagogique, a été fermé en septembre dernier. "Le Haut Conseil de la Santé publique recommande un dépistage du saturnisme infantile à partir de 300mg/kg", a expliqué la mairie de Paris.

La halte garderie des Zèbres de l'Atlas (10e arr.) est de son côté classée C pour l'air, de même pour la structure de multi-accueil Baobab (12e arr.) concernant ses sols superficiels et le jardin pédagogique.

Dans le 13e arrondissement, la crèche familiale et halte garderie Massena, ainsi que la halte garderie Kalabane sont classées C pour leurs sols superficiels. Il est recommandé dans ces cas là de procéder à des travaux et de restreindre l'accès à ces zones en attendant.

Deux autres établissements, le groupe Henri Ribière dans le 19e, et la halte garderie Malte Brun dans le 20e, sont aussi concernés par ces aménagements et mesures de précaution à cause de la pollution de l'air, induite par des sols suspects.

Dans le 10e arrondissement, le groupe Petites Ecuries, dans lequel ont été mesurées des teneurs en plomb de 1.400 mg/kg dans les sols du jardin pédagogique, a été fermé en septembre dernier.

Commentaires

-