Sondage: 86% des Français sont attachés à l'argent liquide

Auteur(s)
RT
Publié le 13 avril 2015 - 16:04
Image
Des pièces et des billets en euro.
Crédits
©Durand Florence/Sipa
La culture de l'argent liquide est encore très présente en France.
©Durand Florence/Sipa
Selon un sondage Ifop réalisé pour le compte de Brink’s France, 86% des Français ne souhaitent pas la disparition de l’argent liquide au profit d’autres moyens de paiement. Une tendance qui va à l'encontre de la volonté du gouvernement de réduire les transactions en espèces.

Alors que l’exécutif semble déterminé à faire disparaître l’argent liquide de la vie quotidienne des Français, ces derniers semblent encore très attachés aux espèces. Selon un sondage Ifop réalisé pour le compte de Brink’s France, 86% des personnes interrogées ne souhaitent pas la disparition de l’argent liquide au profit d’autres moyens de paiement.

En effet, 79% des personnes interrogées préfèrent payer en espèce qu’en chèque ou en carte bleue dans les petits achats de tous les jours. Cette tendance est telle que 4 sondés sur 10 affirment qu’ils seraient prêts à changer de magasin si celui-ci n’acceptait plus les espèces. Par ailleurs, selon cette enquête, 25% des Français effectuent un paiement en espèce au moins une fois par jour et 70% règlent en liquide au moins une fois par mois. 

Car le cash représente la solution idéale face aux imprévus pour 88% des Français. Ils ne sont d’ailleurs que 16% à l’associer à la fraude. Enfin, 65% des sondés disent effectuer un retrait au distributeur automatique au moins deux fois par mois, pour un montant moyen de 76,50 euros.

Au quotidien, ils détiennent en moyenne 42,50 euros en billets et pièces dans leur porte-monnaie."Les hommes âgés de 35 ans et plus ainsi que les retraités émergent comme les catégories qui détiennent le plus de liquidités dans leur portefeuille, avec des moyennes respectives de 50,4 euros et 58,1 euros", révèlent les auteurs de l'étude.

Pourquoi un tel amour du cash? "Dans l’esprit des Français, l’argent liquide constitue une véritable boîte à outils à laquelle ils sont très attachés, c’est un symbole de liberté. Il faudra donc une campagne massive pour que le recours au cash recule sensiblement en France", conclut Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l’Ifop.

Cette culture de l’argent liquide va à l’encontre de la volonté du gouvernement, déterminé à diminuer la circulation d’argent liquide qui a tendance à favoriser les transactions opaques, voire frauduleuse. Alors que l’exécutif a récemment fait part de sa volonté de réduire à 1.000 euros les règlements en espèces, contre 3.000 euros actuellement, Bercy voudrait favoriser l’émergence du paiement sans contact. Ainsi, une réunion à eu lieu vendredi autour d'Axelle Lemaire, la secrétaire d'État chargée du Numérique entre les professionnels du secteur (représentants des banques, opérateurs téléphoniques, distributeurs et industriels), pour tenter de trouver des idées afin de familiariser les Français avec ce système.

Très pratique en ce qui concerne des dépenses quotidiennes, le paiement sans contact consiste à passer sa carte bancaire à 4cm d'une machine pour régler ses achats. Plus besoin de taper son code et d’attendre, la transaction est immédiate. Côté sécurité, les inventeurs du système font valoir qu'en cas de problème, les transactions frauduleuses sont remboursées par les banques. Seule ombre au tableau, le paiement sans contact ne permet pas dépasser un montant de 20 euros par transaction. 

A l’heure actuelle, seuls 20% des commerces français en sont équipés. On est donc encore loin des 100% voulus par les professionnels du secteur d’ici les cinq prochaines années…

> Le sondage a été réalisé en ligne du 4 au 9 mars auprès d'un échantillon de 1.050 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.